Balade dans le quartier de la Défense >

Boulevard Circulaire

Version mobile
Espagnol English Deutsch Japonais

Boulevard Circulaire

Les urbanistes ont choisi de mettre en application les principes de Le Corbusier avec la séparation de la circulation des piétons et des voitures.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Nous sommes sur le Boulevard Circulaire.
Placez vous face à la tour Mazars et à la caserne des pompiers.
Les urbanistes ont choisi de mettre en application les principes de Le Corbusier avec la séparation de la circulation des piétons et des voitures. Une autoroute passe sous le quartier pour la circulation de transit. La desserte des immeubles se fait par des voies souterraines accessibles par le boulevard circulaire sur lequel nous nous trouvons.
C'est un anneau à sens unique qui tourne à l'inverse des aiguilles d'une montre.
Une fois encore, la Défense a su évoluer. Le boulevard circulaire constituait une muraille infranchissable entre La Défense et les communes riveraines de Courbevoie et de Puteaux.
On reprochait aussi à cet axe d'être devenu une autoroute urbaine trop dangereuse. Des carrefours comme celui-ci ont donc été aménagés pour faciliter le passage des piétons. Ils s'accompagnent de nombreux espaces verts.
Le boulevard circulaire a retrouvé une dimension humaine et laisse désormais une place aux piétons et au vélo.
Regardez en face de vous, de l'autre côté du boulevard : la Caserne des Pompiers
C'est le centre de secours de Courbevoie. 59 pompiers y sont affectés. Des militaires formés à l'intervention dans les tours de La Défense. En langage administratif, on les appelle les IGH, les Immeubles de Grande Hauteur.
A La Défense, les règlements de sécurité sont parmi les plus drastiques. Chaque étage est isolé de l'autre pour que le feu ne se propage pas avant plusieurs heures.
Tout a été prévu pour éviter le pire comme l'explique le capitaine Bruno Poutrain de la 28ème compagnie des Pompiers de Paris :
" Quand on se présente dans un immeuble de grande hauteur, nous sommes accueillis par des agents de sécurité qui connnaissent parfaitement l'établissement. Ils ont tous les plans, les moyens de communication, on trouve la localisation du feu grace à la détection automatique d'incendie, les moyens de lutte contre l'incendie qui ont été mis en place: porte coupe feu, désenfumage, compartimentage... ensuite ils nous amènent au niveau de l'ascenseur prioritaire qui monte à 10 mètres seconde deux niveaux en dessous et de là on arrive directement sur le sinistre. "
Imaginons alors le pire : un feu et une panne générale des ascenseurs, même celui de secours :
" On fait quatre heures de sport par jour, c'est pour lutter contre ça. S'il n'y a plus d'ascenseur, on y va à pied. "
Il faut en effet en grande forme : demain la plus grande tour de la Défense mesurera 318 mètres. Pour l'instant, avec la tour Total et ses 187 mètres, ce sont 48 étages à monter !
C'est notre prochaine étape.
Découvrons maintenant le point culminant de la Défense, les tours Areva et Total aujourd'hui les deux plus hautes du quartier.
Retour haut de page