La basilique de l'Epine >

La façade

Version mobile
English Deutsch

La façade

L'histoire d'une chapelle devenue église devenue basilique !

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
La façade
La basilique Notre-Dame de L'Epine était à l'origine une toute petite chapelle. Son histoire commence avec une légende. 
On raconte que des bergers, s'approchant d'un buisson d'épines qui leur semblait étrange, trouvèrent en son coeur une statuette de la Vierge à l'Enfant baignée de lumière. Une découverte miraculeuse qui sera à l'origine de pèlerinages...
... et de la métamorphose de la chapelle en église. Elle est construite au 15e siècle en pleine guerre de 100 Ans. Les pèlerins viennent à pied de Châlons en Champagne, et d'encore plus loin pour confier leur peine à la Vierge Marie. En 1445, la paix est revenue dans le royaume. L'Epine accueille un pèlerin d'exception, le roi de France Charles 7 !

De tel et si long et ancien temps qu'il n'est mémoire du contraire, cette église de Notre-Dame de L'Epine a grand apport de dons. Tant du village que des villes voisines et autres plus lointaines qui vont et viennent ici en pèlerinage.
De pèlerins en donateurs, l'église fait peau neuve et s'agrandit. Un chantier qui durera... 120 ans !
Observons sa façade. Elle date de 1450. Jean-Baptiste Renault, ingénieur d'étude dans la recherche en Histoire et enfant de L'Épine, nous la décrit
La façade est une des toutes premières réalisations du style gothique flamboyant en Champagne. Le décor y est abondant malgré la perte des statues lors de la Révolution. Les consoles qui portaient les statues sont peuplées de créatures fantastiques, de feuillages contournés. Les dais sont une vraie dentelle de pierre qui montre la virtuosité des sculpteurs. Et tout ce décor contraste avec la grande robustesse des lignes.
Une sensation de légèreté se dégage quand on lève le regard. Vous voyez les deux flèches ?... Elles couronnent l'église et signalent Notre-Dame de l'Epine au voyageur qui vient de loin. La flèche de droite est d'origine. Elle date du 15e siècle, et mesure 55 mètres. Quant à celle de gauche...
La flèche de gauche est une re-création du 19e siècle.
Alors que Napoléon 3 séjourne au camp militaire de Châlons, le curé de L'Epine se rend auprès de lui, lui demande des fonds, les obtient. Le célèbre restaurateur de nombreux monuments médiévaux, Viollet-le-Duc est invité pour accomplir cette tâche, mais c'est son gendre, l'architecte Ouradou, qui la réalise et dessine la couronne que vous voyez avec 8 aigles en souvenir de Napoléon 3.
À la fin du 19e siècle, les pèlerins affluent à Notre-Dame de L'épine. En 1914, l'église deviendra basilique, une distinction accordée par le pape lui-même !
Retour haut de page