Jonzac et la Seugne >

Le château de Jonzac

Version mobile
English

Le château de Jonzac

On dit qu'il y a ici autant de châteaux que d'églises.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Nous sommes devant le Châtelet d'entrée du Château de Jonzac.
Savez-vous qu'en Haute-Saintonge on dit qu'il y a autant de châteaux que d'églises ?
Et c'est vrai ! De l'époque médiévale, il y a le château de Pons celui de Montendre et celui de Montguyon. Et au milieu du XVème, après la guerre de Cent ans, de nombreux châteaux sont reconstruits, comme celui de Meux , de Beaulon , le Château de Caillères à Clérac ...et le château de Jonzac
Il faut alors imaginer une région dévastée par la guerre.... Les châteaux et les villes sont ruinés, la campagne laissée à l'abandon.
On vient de Bretagne, d'Anjou, ou de Touraine pour repeupler et reconstruire les Provinces les plus touchées.
Ce Châtelet d'entrée, typique de l'architecture défensive de l'époque, est à la fois la marque et la garantie du pouvoir des seigneurs de Jonzac.
Avançons à présent sous la porte d'entrée. Vous y êtes ? Vous voyez l'arche qui s'ouvre sur la Cour Intérieure ?
Avec elle, nous faisons un saut dans le temps au XVIIème siècle.
M. Glénisson , archiviste paléographe, c'est-à-dire spécialiste des écritures, nous raconte comment la venue de Louis XIV ici a changé l'allure du château :
Lorsqu'il a été décidé de faire épouser à Louis XIV une héritière espagnole, il a été décidé que ce mariage aurait lieu à la limite des deux états l'Espagne et la France. La Cour s'est mise en marche avec tout l'apparat de ce temps c'est-à-dire des centaines de voitures, la Reine, les gardes, le Cardinal de Mazarin, qui est à ce moment-là le premier ministre, et fait des milliers de personnes, on les reçoit dans les villes, et dans les châteaux.
Ainsi, l'arc de triomphe qu'on voit là, est construit à cette occasion, c'est-à-dire au milieu du XVIIème siècle pour le mariage du roi qui est passé effectivement à Jonzac.
Léon de Sainte-Maure est alors Seigneur de Jonzac, et il donne au château toute la magnificence qui sied à son rayonnement.
Une cour intérieure, ornée d'au moins 40 bustes qui représentaient les Connétables de France. Vous savez ? Ces grands chefs militaires qui agissaient, par exemple en période de révolte, pour la défense de leur roi.
Tous ces bustes ont été détruits à la Révolution Française, sauf deux !
Vous les voyez au-dessus de l'arc de triomphe ? Ils font face à Louis XIII, le père de Louis XIV.
Sachez encore que le château a été remanié au XIXème et qu'il abrite un magnifique théâtre à l'italienne...
Retour haut de page