Istres: de la porte d'Arles aux heures claires >

Porte d'Arles

Version mobile

Porte d'Arles

Nous sommes devant la Porte d'Arles. L'office de Tourisme est à votre droite.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
A Istres, pour visiter le centre ancien, on entre par la porte...ou plutôt le portail d'Arles. Un édifice relativement récent, construit par des maçons istréens au début du 18e siècle, à la place de l'ancienne porte des remparts écroulés. Sa face antérieure est d'une grande sobriété, simplement décorée de guirlandes fleuries et d'une drôle d'inscription...
Tout petit bout d'ITV
" c'est longtemps resté un grand mystère "
Je reprends la parole pour présenter monsieur
René Giroussens, monsieur histoire d'istres ? comment je le titre ?
ITV René Giroussens
Sur le fronton, il y a une inscription incomplète...tous les citoyens habitants la meme...Et ca s'arrete là...et le hasard qui fait bien les choses nous a permis de découvrir la suite de la phrase sur l'hotel de ville de la mairie
Et voici donc la phrase entière : " Tous les citoyens habitant la même cité sont garants civilement des attentats commis contre les personnes et les biens "...
Après la porte d'Arles, nous entrons dans le vieil Istres par la rue de la Juiverie, dont le nom rappelle la présence de familles juives réfugiées à Istres à l'époque des guerres de religion.
Remonter cette rue nous plonge peu à peu dans l'histoire du centre ancien, berceau de la ville au Moyen Age et sous l'ancien régime...un bourg alors animé et peuplé de paysans et de quelques commerçants dont les maisons étaient construites selon une technique bien particulière
ITV René Giroussens
Ce sont les caves qui permettaient de construire les maisons et ce qui est aussi intéressant, c'est que les maisons communiquaient entre elles...
Les rues ont également étaient conçues pour faciliter la circulation
ITV René Giroussens
Les charrettes pouvaient passer dans la plupart des rues et c'est pour ca qu'on remarque que contre les maisons, il y a des arcs boutants en fer pour ne pas accrocher les maisons avec les charrettes
Plus de charrettes, c'est à pied que vous pouvez également découvrir dans le centre ancien, le musée archéologique. Situé à quelques pas du Portail d'Arles, il est principalement dédié à l'archéologie sous marine et possède l'une de plus complètes collections d'amphores d'Europe.
Retour haut de page