" Le Ranquet, dans le temps c'était un endroit de plaisance. On dansait à la guinguette en bas, on jouait aux boules : pour un oui pour un non on faisait la fête. C'était formidable ! " Une habitante.   


J'ai appris à Istres que l'aïoli n'était pas une simple sauce pour accompagner une soupe de poisson. C'est un vrai plat traditionnel provençal avec du poisson et des légumes.

Florence Maître

Istres: de la porte d'Arles aux heures claires

Version mobile
  • Porte d'Arles

    1. Porte d'Arles

  • Le Belvédère

    2. Le Belvédèr...

  • La fontaine moussue

    3. La fontaine m...

  • Etang de l'olivier

    4. Etang de l'ol...

  • Les heures claires

    5. Les heures cl...

x

Terre de fêtes

Qu'on célèbre un saint, un animal ou un moment de l'année, à Istres, tous les prétextes sont valables pour faire la fête.

Commençons l'année par un classique : le Carnaval. En février pensez-vous ? Non, à Istres, c'est en avril, c'est encore mieux, les jours durent plus longtemps ! Au programme, des chars, des confettis et des déguisements. Vous cherchez plus original ?

Rencontre avec...

Luigi, capitaine du port des Heures claires   
Venez donc en juin pendant la Feria ! Avis aux amateurs de tauromachie, on annonce chaque année un menu exceptionnel. Istres est peut-être moins célèbre que ses voisines mais c'est une vraie ville taurine. L'événement y est d'autant plus original qu'il a lieu dans une enceinte d'architecture contemporaine, le Palio. Imaginez un édifice tout rond comme une belle soucoupe volante.
Vous préférez les concerts ? Venez plutôt en juillet pendant les Nuits d'Istres. Nuits chaudes pendant lesquelles les plus grands artistes se produisent sur scène. Et là encore, dans un cadre exceptionnel : un pavillon du XVIème siècle ! Un mois plus tard, on change d'ambiance pour quatre jours de folie : joutes, jeux taurins, spectacles d'eau féériques et jazz se succèdent dans toute la ville pour les incontournables fêtes d'Istres.   
On y élit même Miss Istres, tout le monde y trouve son compte. L'hiver arrive mais Istres ne perd pas pour autant son goût pour la fête. En décembre, vous croiserez des moutons, des chevaux et des costumes colorés en l'honneur des bergers. Istres se tourne alors vers ses racines, célèbre Saint-Eloi et parle le provençal.    Ça vous a plu ? Très bien, on repart pour un tour, plus que quatre mois pour préparer le prochain carnaval !

[ Accès à la carte Accès à la carte ]

Insolite

Le nom de la base aérienne d'Istres vient d'un mot provençal qui désigne un barbecue.   
Version mobile
Retour haut de page

Photo de gauche : Istres : Portail d'Arles
Credit : Vox inzebox. Auteur : Yann Le Fichant

Site partenaire Hôtel à Istres