Hyères les Palmiers : découverte entre terre et mer >

Port St-Pierre

Version mobile
English

Port St-Pierre

Beaucoup viennent ici dans un but de compétition. C'est le cas dans les années 60 et 70, du Baron Bich...

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Nous sommes sur le port Saint-Pierre.
...Et face aux îles !
Les îles d'or.
Pourquoi ce nom ? Parce qu'il y a là bas du mica, une pierre qui brille sous les rayons du soleil. Sur la gauche, l'île du Levant, qui se confond avec celle de Port-Cros. Sur la droite, Porquerolles, que l'on a du mal à distinguer de la presqu'île de Giens, juste derrière elle.
Ces îles ont inspiré Frédéric Mistral, le poète provençal, et prix Nobel de littérature.
Un soleil splendide qui aveugle
Ils entrent déjà dans l'archipel
Des îles d'or : la première, celle du Titan
Après Port-Cros, une aire incandescente
Puis Porquerolles couverte de bois
Puis la Fourmi, petit écueil
Et la langue de Giens qui croupit en étang.
Vous voulez en savoir davantage sur cet archipel qui compte 16 îles et îlots ?
Parmi les principales îles de l'archipel, la plus vaste, celle de Porquerolles, à droite. Au début du 20 ème siècle, cette " section terrestre du paradis ", selon les mots de Georges Simenon, se transforme en cadeau de mariage. L'ingénieur belge François-Joseph Fournier, de retour de longs séjours en Amérique latine, l'achète aux enchères afin de l'offrir à sa seconde épouse. C'est en grande partie à cet homme que l'on doit l'introduction de plantes exotiques ainsi que l'exploitation de la vigne.
A notre gauche, c'est l'île du Levant, que se partagent militaires et nudistes.
Et, derrière elle, s'étend l'île de Port-Cros, dominée par le mont Vinaigre, qui culmine à près de 200 mètres d'altitude. Montagneuse, elle est aussi la plus sauvage. En 1963, elle devient le premier parc national terrestre et marin d'Europe. On ne s'y déplace qu'à pied.
Des bateaux font la navette depuis le port Saint-Pierre derrière nous et depuis la tour fondue à Giens, vers ces trois îles.
Les îles d'or n'en finissent pas de faire voguer l'imagination, tout comme la navigation.
Et ce n'est pas Edmond Bacci , délégué au nautisme pour la ville de Hyères, qui nous dira le contraire :
" Quand vous naviguez à la voile, il y a une douceur qui fait que vous vous laissez aller au gré du vent, au gré des vagues, comme on dit. Vous regardez le large, vous êtes toujours attiré, soit par une côte lointaine, soit par un petit îlot, soit par une île... Et cette souplesse de loisir vous décontracte complètement, vous oubliez tous les soucis de la vie, quoi. Ça, c'est vraiment un remède, une thérapie qui est exceptionnelle. "
C'est pour favoriser la plaisance que le port Saint-Pierre voit le jour, dans les années 50.
(reconstitution actualités Gaumont)
En ce jour historique, Hyères, ville longtemps restée à l'intérieur de ses terres, inaugure son port. Un premier bassin voit le jour. D'autres suivront sûrement. Partout, des immeubles se dressent. Logements, commerces, restaurants... Tout est là pour satisfaire les amoureux de la mer.
Depuis, le port ne cesse de se développer. Aujourd'hui, il compte, à quai, plus de 1300 places.
Beaucoup viennent ici dans un but de compétition. C'est le cas dans les années 60 et 70, du Baron Bich ...
...Comme les stylos ?
Oui, mais le père des fameux stylos est aussi un passionné de voile. Il fait de Hyères une base d'entraînement pour ses équipages qui, à plusieurs reprises, tentent-en vain- de remporter la Coupe de l' America .
Autre événement, la semaine olympique de voile. Chaque année de nombreux champions viennent y chercher les derniers points nécessaires pour participer aux J.O.
François Husson, l'entraîneur du pôle France de Voile, connaît bien les 27 000 hectares du plan d'eau hyérois.
Un plan d'eau intéressant ?
" Très intéressant déjà au niveau climatique. Il y a un certain nombre de vents, suivant si c'est du mistral ou des vents d'est, qui font que le plan d'eau est complètement varié. Ensuite, du fait des reliefs, autour, c'est un plan d'eau qui est très spécifique et qui est intéressant au niveau tactique stratégique "
Eh oui, comme quoi, la voile, ça décontracte, mais ça peut faire aussi monter l'adrénaline ! Tiens, tiens, un peu comme la pêche... Nous vous attendons en compagnie des pêcheurs de thon sur la presqu'île de Giens, notre prochaine étape
Retour haut de page