Hong Kong >

Les star ferries

Version mobile

Les star ferries

Hong Kong est restée britannique jusqu'en 1997, date à laquelle l'île a été restituée à la Chine.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail

Et aussi dans le monde

 

Selon le National Géographic, " traverser le port victoria de Hong Kong à bord d'un star Ferry est un des 50 endroits où il faut être aller dans sa vie ".
Gérard Henry, auteur des chroniques de Hong Kong vit dans l'ile depuis 28 ans.
Les stars ferry sont-ils un " truc à touristes " ou bien comptent-ils vraiment pour les habitants ?

Bon, nous voilà rassurés, nous sommes dans l'authentique. Alors c'est depuis le ponton emblématique du star ferry que nous avons choisi de vous raconter l'histoire de Hong Kong.
Revenons quelques siècles en arrière. Depuis le 17ème siècle, le continent chinois et son vaste marché intérieur fait rêver les occidentaux. Mais les chinois imposent leur puissance et les échanges commerciaux sont fortement déséquilibrés à leur profit, avec l'exportation de thé, de soie, d'épices, de porcelaines contre très peu d'importation.

Soucieux de sa balance commerciale, l'empire britannique décide alors d'exporter de l'opium produit en Inde, pour répondre " officiellement " aux besoins de la médecine chinoise. Evidemment, les vertus hallucinogènes de l'opium connaissent un succès fulgurant et les fumeries comme celles de Tintin et le Lotus Bleu se multiplient.
En 1839, l'empereur excédé, fait détruire 20 000 caisses d'opium à Canton et déclenche la première guerre de l'opium. Fâcheuse initiative, la Royal Navy et son armement moderne défait l'armée impériale et la chine doit abandonner Hong Kong aux britanniques. 60 ans plus tard rebelote : même motif même punition ; les armées chinoises sont à nouveau vaincues et les anglais récupèrent Hong Kong, Kowloon et les nouveaux territoire pour un bail emphytéotique de 99 ans.
emphythéo quoi ?
emphythéotique : en gros ça veut dire de longue durée et que le locataire prend à sa charge les travaux d'entretien.
Et voilà pourquoi Hong Kong est restée britannique jusqu'en 1997, date à laquelle l'île a été restituée à la Chine.
Il ne vous aura pas échappé qu'entre le début du 20ème siècle et son milieu, la chine est devenue communiste. Comment absorber cet ilôt capitaliste ? Pas de problème, selon la formule magique de Deng Xiao Ping " un pays, deux systèmes ". En réalité, le territoire est contrôlé politiquement par Pékin ; il n'y a pas de suffrage universel ; mais peu de choses ont changé dans le système économique et Hong Kong demeure une des plus grandes places fi
Retour haut de page