Honfleur, comme nul port ailleurs >

Honfleur, Cité des peintres

Version mobile

Honfleur, Cité des peintres

Honfleur la patrie de Boudin accueille Monet et Baudelaire

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Nous sommes devant l'auberge Saint-Siméon.
Mais pourquoi sommes-nous là ?
L'auberge est entourée de la nature sauvage de la côte de Grace et laisse entrevoir les vastes horizons maritimes de la baie de seine mais surtout, Honfleur a toujours été une source d'inspiration pour nombre d'artistes. Son port revêt une luminosité comparable à nul part ailleurs. Aussi les peintres ont pour habitude de se retrouver à l'auberge St Siméon, qui domine la baie de Seine.
Eugène Boudin, natif de Honfleur y invite Monet à y séjourner. Des peintres de toutes tendances et de toutes les écoles viennent pour reproduire son port et son estuaire. On considère d'ailleurs Honfleur comme le berceau de l'impressionnisme. Eugène Boudin peint ses toiles à l'extérieur, ce qui est une petite révolution à l'époque et Baudelaire, en séjour chez sa mère, admire le travail de Boudin.
Le lieu paisible verra naitre de longues amitiés entre les peintres. Monet, dans une lettre à Bazille dira : " Ici, mon cher, c'est adorable et je découvre tous les jours des choses plus jolies. "
Un peu plus loin, rue de l'homme de bois, on trouve le musée Eugène Boudin : le musée présente les oeuvres d'artistes qui, au 19ème siècle ont puisé leur inspiration dans la région. Du romantisme au fauvisme en passant par l'impressionnisme, le musée abrite plus de 200 oeuvres.
Retour haut de page