Paris historique >

Tour Eiffel

Version mobile
English

Tour Eiffel

La Tour Eiffel

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Si la Tour de Gustave Eiffel est immédiatement une réussite technique, son esthétique ne fait pas l'unanimité.
Dès sa construction, on s'indigne au nom de l'art et de l'histoire de France.
"Nous venons, écrivains, peintres, sculpteurs, architectes, amateurs passionnés de la beauté jusqu'ici intacte de Paris, protester de toutes nos forces, contre l'érection, en plein coeur de notre capitale, de l'inutile et monstrueuse Tour Eiffel "
C'est le journal Le Temps, qui publie cette Protestation contre la Tour.
- Qu'est-ce que c'est que ce lampadaire véritablement tragique ? On dirait une mât de fer, inachevé, confus, difforme...
- Ou plutôt un tuyau d'usine en construction !
- C'est pas possible ! Cette carcasse attend d'être remplie par des pierres de taille ou des briques.
- C'est tout bonnement un suppositoire criblé de trous
- Moi Guy de Maupassant je m'oppose à cette haute et maigre pyramide d'échelles de fer, squelette disgracieux et géant, dont la base semble faite pour porter un formidable monument de Cyclopes, et qui avorte en un ridicule et mince profil de cheminée d'usine.
On parle des autres monuments humiliés, des architectures rapetissées, qui disparaîtront dans l'ombre de l'odieuse colonne de tôle boulonnée".
Celui qu'on traite de vulgaire constructeur de machines répond :(Eiffel) Je prétends que les courbes des quatre arêtes du monument, telles que le calcul les a fournies donneront une grande impression de force et de beauté; car elles traduiront aux yeux la hardiesse de la conception dans son ensemble
Les polémiques disparaissent face au succès populaire de la tour : deux millions de visiteurs pendant l'Exposition de 1889.
Retour haut de page