Guise, le familistère >

L'habitat collectif

Version mobile

L'habitat collectif

L'Utopie est devenue réalité, vivre et travailler ensemble pour de plus grandes avancées sociales

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Nous allons vous parler d'un palais où l'on vit ensemble, dans le respect de l'autre, dans le confort et la propreté.
Un théâtre, des magasins, une laverie pour tous, des jardins... On confie ses enfants à la collectivité (pouponnat, bambinat)...
Ici les gens travaillent et vivent ensemble...
On dit que les couples n'ont pas besoin d'y être mariés...
Les accusateurs ou les envieux parlent d'un " tas de briques " qui abrite une société aux moeurs légères...
On a créé ici l'habitation communautaire....
L'habitation doit donc, pour répondre aux aspirations de la vie humaine, être un lieu de liberté, de calme, de paix de tranquillité; elle doit être entourée de tout ce qui est commode et agréable, elle doit surtout rapprocher les hommes et les unir dans une même pensée d'intérêt général.
Rapprocher les hommes, intérêt général, paix et liberté... ça ne vous rappelle rien ?
Et bien, nous sommes dans les années 71. En 1871.
Et c'est Jean Baptiste Godin qui écrit ses mots. Ce riche industriel parle communication entre les êtres, communauté des biens, répartition des richesses... et il l'a fait !
A Guise, au familistère, sur les rives de l'Oise, une petite cité idéale vivait selon ses propres lois, s'appuyant sur la réussite économique formidable d'une usine de chauffage...
Jean baptiste Godin est réellement le père de l'habitat collectif.
Et pourtant au 19ème siècle, la majorité des classes gouvernantes se prononçait plutôt en faveur de l'habitat individuel avec jardin !
Aujourd'hui encore, la question reste posée. Qu'en pense le truculent Roger Henry Guerrand ? Historien du logement social, son avis sur les pavillons est particulièrement tranché...
ITV " on en crève des pavillons " 20sec
il faut l'union des familles et leur coopération; il faut réunir au profit de leur collectivité les avantages qu'on ne peut créer isolément pour chacune d'elles.
Le palais social, le fameux Familistère abritera près de 300 familles. Son système autogestionnaire unique au monde continuera de fonctionner pendant près de 80 ans.
Suffisant pour donner toute son ampleur à cette expérience communautaire étonnante...
Retour haut de page