Circuit du Léon sur la route des enclos paroissiaux >

Berven-Plouzévédé

Version mobile
English

Berven-Plouzévédé

Berven était autrefois célèbre pour l'importance de ses foires.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Mais comment se fait-il qu'une simple chapelle, puisse être dotée d'un si bel enclos ?
Georges Provost, notre spécialiste des enclos, nous explique :
" L'enclos de Berven sur la commune de Plouzévédé est tout à fait particulier parce que ce n'est pas une église. C'est une chapelle qui est dédiée à la vierge Marie et qui a été l'objet d'un pèlerinage très actif à partir des années 1570, et c'est ce qui explique que cette chapelle ait pu se doter d'un environnement de grande qualité digne d'une grande église. Alors, on le voit à l'arc de Triomphe qui est un arc de triomphe à la Romaine, qui est tout à fait conforme au modèle de la Renaissance. Et puis, Berven est un lieu important parce que c'est là qu'a été inventé un nouveau type de clocher qui va se multiplier dans la région. Non plus une flèche gothique mais un dôme Renaissance qui surmonte la chambre des cloches. "
? droite de la porte triomphale, i I y a un escalier, vous le voyez ? Il permettait autrefois de monter au sommet car les jours de grandes affluences, les homélies et les avis publics des fabriciens se prononçaient là.
Berven était autrefois célèbre pour l'importance de ses foires. Remontons le temps jusqu'au 17 ème siècle. La foule grouille autour de l'enclos. Un Léonard et une Léonarde oe c'est ainsi qu'on nomme les habitants du pays du Léon - attendent le conseil de fabrique.
Elle :Regarde dans l'enclos toutes les offrandes qui ont été faites à la paroisse !
Lui : Oui !...T'as vu les belles pièce de lin ?
Elle :Et le miel qui brille au soleil, et les peaux qui sentent fort !
Lui : Y a même des cochons et un cheval !
Elle :Et cette foule qui s'agite. Oh, regarde la femme qui essaye de passer par-dessus l'échalier. Elle a du mal, ces jupons sont trop lourds. Et en plus, elle cache ses mollets !
Lui : tu sais bien qu'on vous dit, vous les Léonardes, plutôt et réservées.
Elle : Le conseil de fabrique doit avoir bientôt délibéré.
Lui : On va connaître les deux nouveaux fabriciens qui vont gérer notre paroisse pendant un an avec leurs deniers.
Elle : Ceux de l'an dernier iront intégrer le conseil de fabrique comme le veut la coutume !
Tournez-vous vers la chapelle .
Elle date du 16 e siècle.
Si vous regardez son dôme, vous remarquerez l es lanternons au sommet. Ils ont été copiés sur ceux du château de Chambord
C'est le même atelier d'architectes qui a réalisé cette chapelle et le château de Kerjean !
Lors de la construction du toit, on raconte qu'un ouvrier est tombé et s'est coupé la langue. Comme il ne pouvait plus se nourrir, des fermiers voisins lui ont donné le lait de leur vache pendant un an !
En visitant la chapelle, vous retrouverez sûrement une vache qui se cache sur une des sablières. Vous admirerez aussi son jubé et ses statues.
Et dans l'enclos, amusez-vous aussi à trouver deux contreforts qui sont sensés représenter Adam et Eve. Leur posture est presque aquatique !
Avant de quitter le pays de Léon, filez jusqu'à Saint-Pol-de-Léon, sa ville phare en bord de mer.
Perdez-vous dans ses ruelles aux sculptures étranges, visitez la cathédrale Saint-Paul Aurélien et le Manoir de Kéroulas, fleurons de l'architecture bretonne.
Retour haut de page