Votre circuit
Marne
Reims
Albert Londres devant les ruines de la cathédrale de Reims : "Elle n'est plus qu'une plaie maintenant, la toiture est détruite, par la bouche des gargouilles, coule du plomb fondu".


Téléchargez l'application Mobile Histoires 14-18 sur Apple Store et Google Play

 Zevisit

Reims : ville martyre de la Grande Guerre

Version mobile
English
  • Introduction

    1. Introduction

  • Jonchery-sur-Vesle

    2. Jonchery-sur-...

  • Reims, le Monument aux Morts

    3. Reims, le Mon...

  • Les Monuments du Parc de Champagne

    4. Les Monuments...

  • La cathédrale de Reims

    5. La cathédral...

  • La reconstruction de Reims

    6. La reconstruc...

  • Caves Taittinger

    7. Caves Taittin...

  • Fort de la Pompelle

    8. Fort de la Po...

  • Conclusion

    9. Conclusion

x

La ville martyre de la Grande Guerre

Des les premiers heures de la Grande Guerre, Reims est touchée en plein coeur. En quatre années, 1051 jours de bombardement la défigurent. Les Allemands s'installent à ses portes. A la fin des combats, il ne reste plus que 60 maisons encore habitables. La cathédrale est détruite. Reims est une ville martyre, un symbole pour tous les Français.

Augustin Berger, journaliste, écrit un livre sur la Grande Guerre. Il se rend à Reims à bord d'un petit avion à hélices. Reims a toujours été un lieu phare pour l'aviation. Le meeting de 1909 avait déjà été un grand évènement.
Augustin

Le saviez vous ?

Les caves de la maison Taittinger ont été utilisées pendant la guerre 14/18. Et pas seulement par les militaires.   
découvre ainsi la ville vue d'en haut : la cathédrale    bien sûr, monument martyr pendant la 1ère guerre mondiale. Et puis au bord de la nationale, à 5 km de Reims, le fort de la Pompelle    au-dessus duquel  un des as de l'aviation française, René Dorme, crédité de 23 victoires homologuées trouve la mort le 25 mai 1917
Au cours de son voyage, Augustin découvre le secret des caves Taittinger et rencontre le directeur des musées historiques de Reims qui lui livre quelques informations intéressantes.

[ Accès à la carte Accès à la carte ]

Le chiffre / La date

Après la guerre, Reims est détruite à 80 %. La ville est évacuée au mois de mars 1918. Un an plus tard, seuls 25 000 de ses habitants ont pu s'y réinstaller. En 1914, il étaient 120 000.  
Version mobile
English
Retour haut de page

Photo de gauche : La cathédrale de Reims détruite pendant la Grande Guerre.
Copyright Olivier-Rigaud