La Grande Guerre sur le Front Occidental : La Meuse >

Citadelle Souterraine de Verdun

Version mobile
English

Citadelle Souterraine de Verdun

Là ou le soldat inconnu a été choisi

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
La Citadelle souterraine de Verdun
Bruit d'un camion...
Marceau : " Destination : Verdun. Mes passagers en revenaient ou y allaient. J'ai passé beaucoup de temps à attendre devant la citadelle. Sans l'avoir vraiment visitée, je la connais assez bien. Les soldats m'ont raconté...  Ils étaient des centaines à l'intérieur. Jusqu'à 2000 ! Il y avait aussi une boulangerie, un moulin, un central téléphonique et télégraphique. Les fours à pain tournaient nuit et jour pour fabriquer les rations des soldats.
Après la guerre, j'ai continué de conduire des camions de l'Armée. Et j'en ai encore rencontré des soldats qui sortaient de la citadelle. Y'en a un que j'oublierai jamais : y s'appelait Auguste. Auguste Thin. C'est lui qui a choisi le soldat inconnu en 1920. Et c'est M'sieur Maginot, le ministre des pensions qui lui a demandé ".
Ambiance à l'intérieur de la citadelle. Son abimé par le temps...
André Maginot : " Soldat, celui que vous choisirez sera le Soldat inconnu, que le peuple de France accompagnera demain sous l'Arc de triomphe "
Retour d'un son normal
Augustin : Donc, c'est ici que le soldat a été choisi par Auguste Thin. Quand je pense que je lui dois mon prénom....
Qu'est ce j'aurais fait à sa place ? Quelle responsabilité quand même...
Le soldat devait choisir entre 8 cercueils. A l'époque, un journaliste raconte la scène : " Anxieuse attente ", dit-il. " le soldat, blême qu'il était, est devenu rouge et, la démarche raide, il a fait le tour des 8 cercueils. Il a tourné une première fois très vie, sans s'arrêter, puis au second tour, brusquement, il a déposé son bouquet. "
En fait, Auguste Thin a désigné le 6ème cercueil. Plus tard, il a expliqué qu'il avait fait son choix très simplement. Parce qu'il était du 6ème corps. Et que son régiment était le 123ème... 1 + 2 + 3, ça fait 6. Tout simple en effet. Et dès qu'il a fait son choix, la Marseillaise a retenti.
Extrait marseillaise
Augustin :
Quelque chose m'intrigue quand même. Pourquoi c'est Auguste Thin qui a été chargé de choisir le soldat inconnu ? Pourquoi pas un autre ?
Parce que justement, ce n'est pas lui qui avait été pressenti au départ. Ca devait être un qui avait à la fois combattu au chemin des Dames et à Verdun. Mais le jour de la cérémonie, il est malade. Il faut donc chercher un autre soldat, un deuxième classe qui a fait la guerre.
Et finalement, on désigne ce commis épicier à qui il reste seulement trois mois de service.
La France n'est pas le seul pays qui a choisi un soldat inconnu. La Belgique, le Royaume-Uni, l'Italie, les États-Unis, le Portugal, la Roumanie et le Canada ont eux aussi édifié un monument à la gloire d'un homme tombé pendant le conflit, et choisi au hasard.
Augustin :
En France, depuis 1923, une flamme éternelle est ravivée sur la tombe du soldat inconnu, sous l'Arc de Triomphe à Paris. Il y a aussi un hymne officiel en hommage à ce soldat.
Extrait Hymne pour le soldat inconnu
Retour haut de page