La Grande Guerre sur le Front Occidental : Lens >

Introduction

Version mobile
English

Introduction

Entre 1914 et 1918, la Grande Guerre touche le bassin minier lensois de plein fouet.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Entre 1914 et 1918, la Grande Guerre touche le bassin minier lensois de plein fouet. Les Allemands occupent la ville de Lens dès le début du conflit. 600 000 soldats sont tombés en Artois et en Flandre française, surtout des Britanniques qui se sont vus confier le commandement sur le front d'Artois à partir de 1916.
Bruit d'une moto de moyenne cylindrée.
Augustin (qui garde le moteur allumé) :
Nous y voilà donc. Les collines de l'Artois devant moi. En roulant, je
me suis rappelé que cette autoroute A26 suit tout juste la ligne du front de la 1ère guerre mondiale. Ça permet d'imaginer un peu l'étendue des combats. Faut dire que les Allemands sont restés ici jusqu'à la libération en octobre 1918. Et quand ils sont repartis, ils ont fait de gros dégâts. On appelle ça la politique de la terre brulée. Bon allez j'ai encore un peu de route.
Bruit d'une moto qui repart et qui se confond avec une musique des années 50
Georges Bouchon: La guerre, la der des ders comme on disait en 18. Certains déjà l'appelaient la Grande Guerre. Je l'ai pas faite mais je l'ai vécue. J'avais... 30 ans à peine. Mineur de fond. C'est pour ça que j'ai été dispensé de combats. Mais j'ai vu les Allemands qui ont détruit les mines. Il a fallu tout reconstruire. Je me suis pas battu mais après la guerre, je les ai vu défiler les anciens combattants, ou les familles des disparus à Notre Dame de Lorette. On est dans les années 50, et maintenant à 70 ans, je suis bénévole de l'association des Gardes d'Honneur de la nécropole. Donc moi aussi, je peux en parler de cette guerre.
Retour haut de page