Avant de repartir, j'ai bien fait d'aller faire une dernière visite de l'Eglise Saint-Vaast. A l'intérieur, il y a des plaques commémoratives. L'une est dédiée aux millions de britanniques morts durant la Grande Guerre. Une autre rend hommage aux civils morts durant ce même conflit. La ville a terriblement souffert.


Retrouvez l'histoire de Béthune pendant la Grande Guerre sur votre mobile avec l'application Histoires 14-18 téléchargeable gratuitement sur App Store et Google Play.

 Zevisit

La Grande Guerre autour de Béthune : entre front et arrière-front

Version mobile
English
  • Prologue

    1. Prologue

  • Béthune

    2. Béthune

  • Le Stade-Parc de Bruay-La-Buissière

    3. Le Stade-Parc...

  • Le Château de Rebreuve-Ranchicourt

    4. Le Château d...

  • Haisnes, le cimetière de l'ADS Saint Mary

    5. Haisnes, le c...

  • Givenchy-lez-la-Bassée, le Monument des Tunneliers

    6. Givenchy-lez-...

  • Le Cimetière Portuguais de Richebourg

    7. Le Cimetière...

  • Le Neuve Chapelle Indian Memorial de Richebourg

    8. Le Neuve Chap...

  • Conclusion

    9. Conclusion

x

Béthune dans la Grande Guerre

Entre front et arrière-front

Pendant la Grande Guerre, chaque nation engagée avait son arrière-front.
Parmi elles, les troupes anglaises étaient installées à Béthune, dans le Pas-de-Calais, au coeur du front de l'Artois. Entre Ypres au nord et Arras au Sud, des combats

Incitations

Pour mieux s'imprégner du souvenir de la Grande Guerre dans le Béthunois, des chemins de mémoire ont été réalisés entre les sites marqués par le conflit. N'hésitez pas à suivre ces chemins.
meurtriers ont rempli les cimetières civils et militaires : la Bataille de Loos en 1915, la Bataille de la Lys en 1918. Et pourtant, le Front d'Artois, c'est le front oublié.
La zone de Béthune était un secteur d'arrière-front pour les alliés. Et pourtant, les dégâts y ont été considérables en 4 années de guerre.
La ville de Béthune a été entièrement reconstruite. Mais des traces du conflit sont encore visibles.

[ Accès à la carte Accès à la carte ]

Rencontre avec...

Caroline Garry a 25 ans au début de la guerre 14-18. Cette franco-britannique franchit la Manche et s'engage aux côtés des troupes anglaises pour exercer son métier : infirmière. Retrouvez son histoire.
Version mobile
English
Retour haut de page

Photo de gauche : Vue de Béthune détruite à 90%
Musée d'éthnologie régionale de Béthune