" Pitié pour nous forçats de la guerre qui n'avions pas voulu cela, pour nous tous qui étions des hommes et qui désespérons jamais de le redevenir. " Maurice Genevoix


En passant devant l'hôtel de ville de Péronne, je me suis surpris à siffloter La Madelon joué par le carillon. C'était le chant des poilus.

David Aussillou

Circuit de la Grande Guerre 14-18

Version mobile
English Néerlandais
  • Introduction

    1. Introduction

  • Villers Bretonneux - Mémorial Australien

    2. Villers Breto...

  • Froissy

    3. Froissy

  • Péronne

    4. Péronne

  • Rancourt

    5. Rancourt

  • Longueval

    6. Longueval

  • La Boisselle et Pozières

    7. La Boisselle ...

  • Thiepval

    8. Thiepval

  • Tour d'Ulster

    9. Tour d'Ulster

  • Albert

    10. Albert

  • Beaumont Hamel

    11. Beaumont Ham...

  • Doullens

    12. Doullens

  • Albert - Souvenir de la destruction

    13. Albert - Sou...

x

Bataille de la Somme : la terre comme mémoire

Ils ont connu le pire de la grande guerre. En 1916, la bataille de la Somme est l'une des plus meurtrière de l'histoire humaine. Un million de victimes pour seulement 40 kilomètres de front. Des soldats venus du monde entier se sont battus ici. La terre en porte encore le souvenir.

Musées, mémoriaux souvent très impressionnants ou cimetières, vestiges des combats, ponctuent cette région de l'Est de la Somme. Les marques de la Grande Guerre sont toujours visibles et chaque site garde la mémoire d'une folie qui a provoqué

Le saviez vous ?

Le sous lieutenant Tolkien s'inspirera de l'horreur de tranchées pour des scènes de son roman culte : le Seigneur de Anneaux.   
la mort d'hommes venus des 4 coins du monde. En 1916, les combats opposent les forces de la triple alliance et la triple entente. Aujourd'hui, de village en lieu-dit, chaque site devient lieu de souvenir. A Villers Bretonneux, les soldats tombés au front étaient australiens. 11 000 sont morts sans que leur corps soit retrouvé. Leur nom est aujourd'hui gravé sur un mémorial.    A Péronne, ils étaient allemands. Pendant pratiquement toute la guerre, ils ont occupé la commune. Au château devenu l'Historial, vous comprendrez pourquoi la guerre a eu lieu, pourquoi ils étaient si nombreux à se battre.    A Longueval, un seul arbre a résisté aux pluies d'obus. Alors que dire des soldats sud-africains qui ont combattu là ? Ils ont péri sous le feu de la mitraille. Et les Anglais ? Eux aussi étaient dans la Somme pendant la Grande Guerre. Leurs descendants reviennent aujourd'hui, là ou ils sont massivement tombés : le plus grand mémorial britannique de la 1ère guerre mondiale a été construit à Thiepval. Et les Français ? A Rancourt par exemple.    5000 tombes rappellent leur sacrifice. C'est l'endroit le plus émouvant pour comprendre l'universalité de cette guerre. Il y a trois cimetières militaires : français, anglais et allemands. Et parfois au milieu des tombes, fleurissent des coquelicots.

[ Accès à la carte Accès à la carte ]

Impressions

Impressionnant ! A la Boisselle, le Lochnagar Crater : 30m de profondeur et 80m de diamètre. Il a été formé par l'explosion d'une mine de 27 tonnes d'explosifs. N'essayez pas de descendre dans ce trou. C'est dangereux et interdit !   
Version mobile
English Néerlandais
Retour haut de page

Photo de gauche : Mémorial et cimetière Franco-britannique de Thiepval