Germigny-des-Prés >

Porche sud

Version mobile
English Deutsch

Porche sud

Le porche où Théodulfe s'adresse aux visiteurs

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Nous sommes sous le porche, entre les deux piliers. Nous regardons la porte du porche sud...
Chers amis, Permettez-moi de me présenter, Théodulfe, évêque d'Orléans, abbé de Fleury et conseiller de l'empereur Charlemagne.
Regardons l'inscription au-dessus de la porte. Celle ci n'est pas d'origine, mais à l'époque carolingienne, il était possible de lire ces mots de Théodulfe à l'intérieur de la tour. Mais chut, il tient à lire lui-même lire ces lignes
Moi, Théodulfe, ce temple ai consacré, Au Dieu du ciel, pour y être honoré. Qui que tu sois, ô serviteur de Dieu, prie pour moi, entrant dans ce saint lieu. 
Ces mots, nous livrent 3 informations précieuses. Primo : nous savons que Théodulfe est bien le commanditaire de l'oratoire. Deuxio : l'église est dédiée au Dieu sauveur et Théodulfe nous demande de prier pour son âme. Cette requête semble importante car l'évêque la réitère sous la mosaïque à l'intérieur.
Tertio : cette inscription reportée au dessus de la porte, est connue grâce au catalogue des abbés de Fleury de l'abbaye de Saint-Benoît-sur-Loire. Un manuscrit qui nous livre les identités des hommes entrés dans les ordres et raconte leur quotidien et leur oeuvre au Moyen-âge. Il mentionne aussi la villa de Théodulfe ainsi que son cher oratoire.
Avant de pénétrer dans l'église, écoutez ce chant s'il vous plaît. Il s'agit de L'Hymne Gloria Laus et c'est moi Théodulfe qui l'ai composé. Et oui, j'étais ecclésiastique, homme politique, mais aussi... artiste !...
Retour haut de page