Germigny-des-Prés >

Mosaïque (historique)

Version mobile
English Deutsch

Mosaïque (historique)

La mosaïque de Théodulfe au fil des siècles

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Nous sommes devant la statue de la piéta. Nous regardons la mosaïque...
L'Arche de l'Alliance de Germigny-des-Prés est la seule mosaïque de l'époque carolingienne conservée en France. Au fil du temps, ce chef d'oeuvre a mené plusieurs parties de cache-cache ...
1723
Le prêtre Dom Chazal écrit dans L'Histoire de l'abbaye de Fleury
]
On voit encore dans cette église, au-dessus du maître autel, la mosaïque avec de petites pierres de verre. 
Ces quelques lignes, nous informent que l'Arche d'Alliance est alors bien visible.
1789
Au tout début de la Révolution française, les habitants de Germigny-des-Prés masquent le trésor sous un épais badigeon pour le protéger d'éventuelles destructions.
L'Arche d'Alliance cachée tombe dans l'oubli.
1820
Le badigeon s'écaille, le mortier de fond s'effrite. Des fragments de verre colorés tombent sur le sol. Les enfants de choeurs les ramassent et s'amusent avec. Lubin Richard, le curé de Germigny, est intrigué par la provenance de ces petits bouts de verre. L'homme, intéressé par l'histoire de l'art et le patrimoine de son église, dégage un morceau de la mosaïque. Fier de sa trouvaille, il alerte les autorités locales et nationales.
1840
L'état donne des fonds pour la restauration de la mosaïque de L'Arche d'Alliance et classe l'oratoire de Théodulfe monument historique !
Retour haut de page