Germigny-des-Prés >

Jardin (cerisier)

Version mobile
English Deutsch

Jardin (cerisier)

L'histoire de l'oratoire au temps des Romains et de Charlemagne

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Nous sommes dans le jardin près du cerisier et de la table de pique nique. Nous regardons l'oratoire...
Germigny-des-Prés doit son nom à Germanicus, fondateur d'une villa gallo-romaine. En ce temps-là, le mot " villa " désigne une exploitation agricole. La villa de Germanicus était située tout près de l'oratoire. Anne De Haro, guide touristique à l'Office de Tourisme Val d'Or et Forêts à Germigny-des-Prés, fait un bond dans le temps et poursuit l'histoire 
La villa de Germanicus va échoir par voie d'héritage et par rachat à l'abbaye de Fleury qui est l'abbaye de Saint-Benoît-sur-Loire située à 5 kilomètres d'ici. Les abbés en feront ce que nous appellerions aujourd'hui une résidence secondaire. À la fin du 8e siècle après JC, Théodulfe qui était un proche conseiller de Charlemagne mais également évêque d'Orléans et abbé de Fleury, va profiter de cette villa pour se reposer des différentes taches confiées par Charlemagne, dont celle de modifier le système scolaire. En effet, Charlemagne, soucieux du bien de son peuple, souhaitait que chacun puisse accéder aux bases de l'éducation, c'est à minima à lire et à écrire.
Théodulfe faisait partie des Missi Dominici de l'empereur. Qu'est-ce que ça veut dire ?
Littéralement, ce sont " les envoyés du Maître ". C'est-à-dire que Charlemagne qui souhaitait le bien de son peuple envoyait dans les provinces des personnes qui devaient vérifier le travail des comptes. Et donc, Théodulfe était en charge d'une province autour de l'actuel Montpellier. Il était donc soumis à de très longs voyages, très fatigants voyages. Et lorsqu il venait à l'abbaye de Saint Benoît-sur-Loire, il était très content de pouvoir venir se reposer dans la villa de Germinacus. Et aussi de se recueillir dans l'oratoire de la villa que vous voyez devant vous.
Au fait, le mot " oratoire " vient du latin " orare " qui veut dire " prier " !
Retour haut de page