Genève : Quartier des Tranchées >

Square Toepffer

Version mobile
English

Square Toepffer

Sur les traces de l'inventeur de la BD

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Le square Toepffer.
Nous sommes dans le square Toepffer, près du buste à l'effigie de l'artiste genevois.
Vous avez sous les yeux l'inventeur de la BD !
Musique La bonne leçon, Olivier Bernet, Persepolis Soundtrack
Ne me dites pas que vous n'avez jamais entendu parler de Rodolphe Toepffer ?
Il est né à l'aube du 19e siècle. C'était le fils d'Adam Toepffer, le peintre !
Rodolphe aurait bien embrassé la carrière académique pour suivre les traces de son père, malheureusement, une maladie des yeux l'en empêche. Il devient instituteur au pensionnat de la promenade St-Antoine. Il prend plaisir à emmener ses élèves en courses d'écoles, en excursions : et ces petits séjours, il les raconte ensuite sous forme de dessins légendés....et voilà l'ancêtre de la BD !
Christian Vellas est un spécialiste de l'histoire de Genève :
Il y avait des personnages, et puis des légendes et c'était très drôle, très très cocasse, plein d'humour et on n'avait jamais fait ça avant lui ! Et un admirateur a présenté un de ses premiers albums à Goethe qui s'est enthousiasmé pour cet art nouveau, et donc il a chanté les louanges de Toepffer dans toute l'Europe et ça a été le début de la carrière de Toepffer qui a écrit après de nombreux albums, c'est tous des petits chef d'oeuvres de drôleries !
Mais ce n'est pas le seul personnage célèbre de ce quartier. Un siècle après Toepffer, c'est Ernest Ansermet qui s'installe rue Bellot, à deux pas d'ici... au numéro 11.
Musique : Histoire du Soldat, Stravinsky-Ansermet. Orchestre de la Suisse Romande
Un professeur de mathématiques ET mélomane ! Un grand chef d'orchestre découvert par Diaghilev qui lui confiera la direction de ses fameux ballets russes ! Il créera ensuite l'Orchestre de la Suisse Romande dont il restera le chef titulaire jusqu'en 1967 !
Musique
C'était aussi un grand ami de Stravinsky. Il a d'ailleurs dirigé son " Histoire du Soldat " en 1918...
Et il accompagnait souvent le compositeur à l'office dans l'église russe dont vous apercevez les coupoles.
Cette église, c'est le bâtiment le plus ancien du quartier des Tranchées. Une idée de James Fazy qui avait décidé de donner à chaque confession religieuse une parcelle pour ériger son lieu de culte. Christian Vellas :
" Elle avait été construite grâce aux dons des plus pauvres et des plus puissants : Alexandre II, l'empereur, avait envoyé 3000 roubles par exemple ! "
C'est aussi dans cette église que sera baptisée Sophie Dostoïevski, la fille du romancier russe, qui a écrit " L'Idiot ", en partie, à Genève.
On rencontre de grands artistes à chaque coin de rue dans ce quartier!
Retour haut de page