Genève : Quartier des Nations >

Le Musée d'histoire des Sciences

Version mobile
English
Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail

Dans les coulisses des grandes découvertes

Laissez tomber votre appli météo sur votre smartphone, il y a plus simple pour connaître le temps qu'il va faire : prenez l'hygromètre à cheveu d'Horace Bénédict de Saussure, un bijou technologique... du XVIIIe siècle, exposé - comme bien d'autres inventions- dans le Musée d'Histoire des Sciences de Genève.

En apparence, ce ne sont que des instruments surannés. Une galerie d'objets anachroniques que l'on conserverait, nostalgique, sur un coin de cheminée. Et pourtant, chaque outil a son histoire, petite ou grande.
Revenons donc sur cet hygromètre
L'histoire scientifique est faite d'échecs et d'approximations autant que de coups de chance et de succès.
à cheveu. Il permettait à Horace Bénédict de Saussure -un savant genevois parti notamment à la conquête du Mont-Blanc- de mesurer le taux d'humidité de l'air. Comment ? En observant la rétractation ou l'allongement d'un cheveu, il fallait y penser !
Un peu plus loin une machine à reproduire les aurores boréales : ingénieux et réaliste, mais...faux ! Comme quoi la science n'est pas infaillible.
Quant à ces globes de bois que vous croiserez dans votre visite, ils nous en disent long sur l'avancée de l'astronomie. La sphère de Ptolémée représente la Terre autour de laquelle tournent le Soleil et les planètes. Juste à côté, la sphère Copernicienne modélise le système solaire tel qu'on le connaît aujourd'hui.
Vous pourrez même voir fonctionner un planétaire, activé à la main par un mécanisme d'horlogerie...et oui ! Vous êtes en Suisse !
N'oubliez pas enfin de faire halte devant la toute première pile, signée Alessandro Volta. Vous remercierez surement la science d'avoir permis de la miniaturiser....

Incitations

Vous aimez les anecdotes ? Questionnez le personnel du musée, il sont incollables sur ces instruments qui ont permis à la science d'être ce qu'elle est aujourd'hui.

Insolite

Difficile de glisser la pile de Volta dans sa poche. Lors de son invention le cylindre mesurait environ 50 cm de haut.
Cécile Mathy


Électrisée par tant d'ingéniosité...

Version mobile
English
Retour haut de page

Photo de droite : Musée d'Histoire des Sciences - Genève