Votre circuit
Gembloux
" Spy c'est un peu le Jérusalem des préhistoriens ". Philippe Carlier, membre de l'association les amis de l'homme de Spy .   


Après l'avoir entendu à Ligny, je me suis surpris à fredonner pendant plusieurs jours la mélodie de la marche de Marengo. Entêtante.   

David Aussillou

Vallées des découvertes (Wallonie)

Version mobile
English Néerlandais
  • Gembloux, entre abbaye et coutellerie

    1. Gembloux, ent...

  • Spy, les origines lointaines de l'Homme

    2. Spy, les orig...

  • Ligny, sur les traces de Napoléon

    3. Ligny, sur le...

x

Le destin des hommes

Ca doit être écrit quelque part. Un jour, l'Histoire s'arrête. Dans la vallée des découvertes, il y a le destin fatal de l'homme de Spy dont la disparition est encore une énigme. Il y a eu aussi à Ligny le début de la fin pour Napoléon. Deux sujets passionnants.

C'est peut être à cause du climat, ou de l'arrivée de l'Homo Sapiens, plus moderne. A moins qu'une épidémie ait eu raison de l'Homme de Neandertal. C'est encore un mystère. Pourtant, à Spy dans le sud de la Belgique, les spécialistes de la Préhistoire

J'ai testé pour vous

Les couteaux de Gembloux à quelques kilomètres de Ligny. C'est une spécialité locale depuis le milieu du 19ème siècle. Un couteau de Gembloux coute assez cher mais demande parfois une semaine de travail. N'oubliez pas aussi que si vous offrez un couteau à un ami, celui-ci doit vous donner en échange une pièce de monnaie. Sinon, l'amitié sera coupée. Ce serait dommage.   
ont déjà fouillé de long en large la grotte où en 1866 deux crânes ont été découverts. Un siècle plus tard, il est toujours impossible de savoir ce qui a provoqué la disparition de cet homme primitif. Rien ne vous empêche d'aller sur place et d'essayer de comprendre et d'imaginer comment l'Homme de Spy n'est pas allé plus loin.   
Le destin encore, à quelques kilomètres de là, à Ligny. Napoléon y a connu sa dernière victoire, deux jours avant la débâcle de Waterloo. A l'entrée de la commune, un ancien poste de secours de cette bataille abrite aujourd'hui un musée napoléonien. Mais essayez plutôt de venir pendant le premier week-end de juin. Chaque été, des passionnés de Napoléon reconstituent cet épisode. Après l'installation des bivouacs, la bataille est rejouée le samedi soir. Le lendemain, des troupes défilent au son de la marche de Marengo. Ce 16 juin 1815, l'Empereur a donc été plus rusé et plus fort que les Prusses. Mais l'effort demandé à ses hommes a finalement couté cher à la France à Waterloo. C'était le destin.   

[ Accès à la carte Accès à la carte ]

Rencontre avec...

Philippe Lecomte, président du Syndicat d'Initiative de Ligny à propos des centaines de bénévoles qui viennent participer chaque année à la reconstitution de la bataille : " Ce sont tous des passionnés qui se constituent un costume d'époque et viennent vivre deux jours sur un bivouac. Certains sont Français et portent un costume prussien. On a dépassé cette époque. On est quand même dans l'Europe et la grande Europe ".   
Version mobile
English Néerlandais
Retour haut de page

Photo de gauche : Gembloux (Belgique/Belgium), Les armoiries de la ville./The coats of arms of the city.
Credit Source Jean-Pol Grandmont (Collection personnelle/Private collection). Wikimedia Commons