Bords de Garonne >

Sainte-Croix du Mont

Version mobile
English

Sainte-Croix du Mont

Ce paysage qui n'est pas sans rappeler la douceur de la Toscane.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Nous sommes devant la balustrade qui fait face à la vallée de la Garonne.
Ce paysage qui n'est pas sans rappeler la douceur de la Toscane est situé dans la région de l'Entre deux mers
Et nous sommes perchés sur un monticule que l'on nomme côte de Bordeaux !
Entre deux mers et Côte de Bordeaux , ces 2 appellations évoquent l'univers du vin, n'est-ce pas ?
Céline Maison responsable de l'office du tourisme de Cadillac nous explique ce lien géographique et viticole :
" Nous sommes en Entre-deux-Mers, ce territoire bordé par la Garonne et la Dordogne et réputé pour son blanc sec, mais actuellement nous sommes sur les premières côtes de Bordeaux. Cette bande de terre qui longe la rive droite de la Garonne où nous avons la chance d'avoir une production de rouge, de moelleux et de liquoreux. "
Pouvez-vous nous dire quelle est la différence entre un vin moelleux ou liquoreux ?
" Le vin moelleux est assez simple puisque les viticulteurs attendent que le raisin soit mûr pour le ramasser mécaniquement. On obtient alors un vin assez doux, léger et fruité. Le vin liquoreux lui, demande un passage manuel plusieurs fois pour ne récolter que les grains concentrés en sucre d'où le fait que l'on obtienne un vin beaucoup plus sucré, d'où son nom : liquoreux. "
Le vin blanc de Sainte-Croix du Mont est un grand cru qu'il faut absolument déguster. ? votre avis, c'est un vin moelleux ou liquoreux ?
Un moelleux ! D'une belle couleur dorée qui avec le temps devient ambrée !
Sous nos pieds, savez-vous ce qui se cache ?... Une lumachelle !
Une quoi ?
Une lumachelle , c'est-à-dire une grotte dont les murs sont composés de coquillages fossilisés, et ici, ce sont des huîtres !
Xavier Landurre , animateur touristique à Sainte-Croix du Mont :
" Ici, à Sainte-Croix du Mont, nous sommes en présence d'huîtres fossiles qui se sont implantées ici vivantes les unes sur les autres il y a 22 millions d'années. Des grottes y ont été aménagées pour y entreposer le vin de Sainte-Croix du Mont. Et la légende locale veut que certaines aient servi d'habitation. "
N'hésitez pas à pénétrer dans cette lumachelle longue de 300 mètres et dont la hauteur atteint presque 4 mètres !
Revenez sur vos pas et placez-vous devant la grille du château. Vous y êtes ?...
Devant vous se dresse une forteresse du 14e siècle qui est aujourd'hui la mairie du village. Autrefois c'était la demeure des Seigneurs de Taste comme nous l'apprend Xavier Landurre
" On connaît les Seigneurs de Taste à Sainte Croix du Mont à partir du 12 ème siècle à travers des actes de la vie courante de ventes ou de mariages dans lesquels ils sont témoins. Au 13 e siècle, un seigneur de Taste va assassiner son frère. Ce qui va provoquer la mise sous séquestre de ses biens par le Sénéchal d'Aquitaine. Et il faut attendre le 14 e siècle pour être sûr de l'érection d'un château à Sainte-Croix du Mont. "
Xavier Landurre nous propose une leçon d'architecture.
Alors quelle apparence à ce château au Moyen Age ?
Le château se présente comme un château fort typiquement médiéval. Donc sur un plan relativement carré, flanqué d'imposantes tours, de douves et d'échauguettes qui sont de petites tourelles sur la façade sud-ouest, face à la Garonne.
Regardons bien la tour à droite
L'imposante tour avait bien évidemment une fonction défensive, mais à partir du 17 e siècle et elle a servi de pigeonnier. La courtine qui la relie à la porte principale est flanquée de créneaux qui permettaient au défenseur depuis le chemin de ronde de se protéger.
Et l'avancée de pierre au-dessus de la grille, vous la voyez ?
La bretèche sert à défendre la porte principale du château en permettant au défenseur d'envoyer des projectiles, flèches, pierres sur les assaillants.
Enfin, observez l'accolade qui entoure la porte juste devant vous dans la cour intérieure.
En architecture, on appelle ça un gâble ! Cet élément de décor qui date du 16 e siècle marque la transformation de la forteresse en château d'agrément. >
Retour haut de page