Bords de Garonne >

Loupiac

Version mobile
English

Loupiac

La Garonne est un fleuve magnifique a l'air paisible...

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Nous sommes face à la Garonne, près de la cabane de pêche construite en partie sur le fleuve.
Vous avez remarqué la bande de pierre lorsque vous êtes arrivé sur les rivages de la Garonne ? C'est la cale de Loupiac
C'est-à-dire un ancien port de la Garonne !
Du 13 e au 19 e siècle, un grand nombre de cales ponctuaient les bords du fleuve.
Le temps remonte, et nous retrouvons un marin et sa femme au Moyen Age sur la cale de Loupiac .
Elle : Allez, roule-la ta barrique. La cale est en pente, ça va t'aider !
Lui : J'ai déjà amarré la Gabarre. Et, avec son fond plat, not' bateau, il va en contenir des fûts !
Elle : Quand je pense au voyage qu'il va faire le vin de la région : vers l'Angleterre et l'Europe du Nord !
Lui : Quand elle reviendra notre gabarre, elle sera remplie de pierres blanches que j'aurai chargées à la place du vin, et elles aideront à construire les bastides qui protègent notre belle Garonne !
La Garonne est un fleuve magnifique a l'air paisible...
Mais ne vous fiez pas aux apparences car elle peut se montrer capricieuse et ses crues emportent alors tout sur leur passage !
Joûl Baudet, viticulteur et guide de pays, évoque 3 années où la Garonne a débordé
1875
? ce moment-là, il y a un train à vapeur qui se trouve bloqué entre Preignac et Barsac sur la levée de terre, sur le talus de chemin de fer. Y a de l'eau partout. Les gens sont affamés, assoiffés. Ils réclament de l'eau alors qu'il y a de l'eau partout.
1930
C'est une énorme crue du Tarn, une énorme vague qui va faire à peu près 1000 morts dans la vallée de la Garonne. Les riverains savent se protéger, notamment avec des batardeaux qui consistent à mettre au bas des portes, dans des rainures, des planches avec du mortier pour contrer les premiers effets de l'inondation.
1981
La désinformation était au point puisque l'ancien système d'annonce des crues par télégramme avait été supprimé, et l'information devait passer par les sous-préfectures. On avait oublié que les sous-préfectures fermaient le vendredi soir à 5 heures et la Garonne a eu la mauvaise idée de monter le vendredi soir après 5 heures.
Vous voyez près de vous la cabane en bois qui s'avance dans la Garonne ? Cette cabane de pêche s'appelle un carrelet.
Celle-ci est modeste mais certaines vont jusqu'à atteindre les dimensions d'une maison !
Jacky Crampes, s'adonne au plaisir de la pêche au carrelet. Il nous raconte cette technique particulière :
" Un filet tout simple, carré. C'est pour ça d'ailleurs qu'on l'appelle le carrelet, mais il peut être rond aussi. On l'appelle la pêche au rond. Suspendu à un filin que l'on monte et l'on descend dans l'eau à l'aide d'un treuil. Et, à la remontée, tous les poissons qui se trouvent sur le passage sont pris.
Jacky, quels poissons pêche-t-on dans la Garonne ?
On attrape de la tanche, du gardon, de l'anguille et puis un monstre préhistorique. La lamproie qui est le vampire de la Garonne !
Retour haut de page