Fougères >

L'église Saint-Sulpice

Version mobile
Espagnol English Deutsch Italien

L'église Saint-Sulpice

Les premières traces de l'église Saint Sulpice remontent au 11ème siècle.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Nous sommes à l'église st Sulpice, dans l'enclos Etienne de Fougères. Profitez des bancs le long du mur ...
L'église fait partie d'un enclos paroissial. C'est-à-dire un ensemble ordonné autour d'une église paroissiale et composé d'un mur d'enceinte, d'une porte triomphale, d'un ossuaire et d'un calvaire. La construction des enclos paroissiaux en Bretagne correspond à l'essor de l'industrie textile. Fougères ne manque pas à la règle...
Alan Stivell Hope
Les premières traces de l'église Saint Sulpice remontent au 11e siècle. Le monument s'agrandit progressivement entre la fin du 13e et le milieu du 18e siècle. Regardez le bas-côté qui vous fait face... Vous voyez comme il montre des chapelles de tailles différentes ? Elles nous révèlent les constructions successives de l'édifice pendant les 14e et 15e siècle.
Et le clocher, vous avez remarqué comme sa flèche est pointue ?... Il date aussi de cette époque, mais pendant bien longtemps il a été... complètement penché !
Alan Stivell Hope repart de plus belle...
N'hésitez pas à visiter ce monument. Ses larges baies ont permis la création d'immenses vitraux au début du 20e siècle et leurs lumières mettent tout particulièrement en valeur le choeur du 18e siècle. Ses statues, ses peintures et ses lambris d'inspiration baroque créent un ensemble exceptionnel.
Dans chaque bas-côté, deux retables de granit sculptés retiennent aussi l'attention. On appelle celui de droite le Retable des Tanneurs. Celui de gauche : la Chapelle Notre Dame. Décoré aux armes du duc de Bretagne, il abrite une vierge allaitant son enfant. C'est de Notre Dame des Marais.
Le stabat mater de Pergolèse
Notre Dame des Marais voix qui résonne: La tradition raconte que j'ai séjourné d'abord dans la chapelle Sainte Marie du château de Fougères. Lorsque le roi d'Angleterre Henri 2 Plantagenêt attaqua le château, il le détruisit et je fus engloutie dans les marécages qui entourent l'enceinte. Au bout d'un siècle et demi, l'église où je trône aujourd'hui fut agrandie. Les ouvriers se mirent au travail, creusèrent dans les marais et me retrouvèrent... miraculeusement si j'ose dire ! Je fus alors placée dans une niche de l'église Saint-Sulpice et désormais, tout le monde m'appelle Notre Dame des Marais. Ah, j'oubliais... Je suis aussi considérée comme la Vierge protectrice de la ville !
Le stabat mater de Pergolèse reprend de plus belle...
La Vierge Marie occupe depuis toujours une place privilégiée à Fougères. En plus des ponts-levis et des systèmes défensifs, les 4 portes de la ville étaient protégées par une statue de la vierge. Celle de la Porte Notre-Dame située à côté du château est toujours présente. Et quand vous flânerez au fil des rues, vous croiserez sans nul doute d'autres statues nichées dans la façade de nombreuses maisons.
Alan Stivell Hope
Les murs extérieurs de l'église Saint-Sulpice montrent aussi une étonnante variété de sculptures étranges et grimaçantes. Amusez-vous à chercher la gargouille qui s'apprête à dévorer un être humain et trouvez aussi la fée Mélusine très coquette qui se peigne en s'admirant dans un miroir !
Merci de continuer votre visite. A bientôt.
Retour haut de page