Fort de Condé, mission impossible >

La caponnière simple

Version mobile
English Néerlandais

La caponnière simple

-

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Soldat de première classe Joachim Du Balay
Jeune. Parle doucement et un peu faible. Un peu rêveur, bucolique, poète
Quand compose ses vers il est appliqué, quand il les cite, il déclame, s'enflamme et devient lyrique. Surjoué. - 25 ans
?OE Dans ma caponnière sans en avoir l'air je crie dans mes vers ma haine des canons zé révolvers. ...pas mal du tout ça
?OE ironique Tu parles d'un soldat Je déteste tirer. Sans la conscription, je serais pas là. Le service militaire je n'en ai cure. Mon truc c'est la littérature.
?OE Ah désolé je vous avais pas vu... Je me présente Joachim Du Balay. militaire Soldat de 1ère classe. poète Mais poète surtout. A Paris. J'ai même croisé Arthur Rimbaud, Vous connaissez ? Pour vous dire que je suis plus à l'aise avec une plume qu'un fusil Lebel.
?OE militaire-résigné Mais quand y faut...
TIR fusil (lebel) one shot
?OE Oups! J'espère que j'ai pas canardé un pauv' lapin. Vous avez vu ? Ici il y en a partout ! Je rêve derrière ma meurtrière à des folies moins guerrières. Suivre dans son trou le Lapin blanc et du fort foutre le camp.
TIR idem
?OE Et y revenir en prince Charmant pour y planter pacifiquement quelques fantaisies gothiques dans son antre labyrinthique.
?OE Pardonnez moi mais ces pierres moi ça m'inspire de l'antique, du fantastique. Pas des carnages et des bains de sang.
?OE J'vous jure! Dans une casemate de flanquement qu'on m'a posté. désolé mais ce n'est pas son truc Pour y tirer les assaillants comme des lapins qui détaleraient de la contre escarpe juste en face.
?OE désolé Tuer un homme, presque les yeux dans les yeux. Mais son visage même me l'interdit...
?OE syndicaliste Bas les armes camarades. Sus à ce sanglant carnaval. Pourquoi dans ce fort finir à l'étroit, comme le dormeur du Val : " avec deux trous rouges au côté droit ".
7ème lettre oe morse = 403 utiliser code pirate
- moqueuse Moi aussi je peux faire des rimes... Trêve de mots et de baratin, c'est pas le moment de faire le mutin. Lui il connaît plus son Rimbaud que son boulot.
- sérieuse Allez, encore une lettre et c'est la fin. S'il ne veut pas tirer, prends le poste du poète et vise le mur d'en face. Pas d'ennemi à l'horizon mais l'indice pour la dernière lettre du mot codé.
- speed Ensuite, retourne vite au télégraphe optique faire ton rapport au commandant. On va voir si tu es dans les temps.
Retour haut de page