Forêt de Fontainebleau : réserve biologique >

Carrefour du nid d'aigle

Version mobile
English

Carrefour du nid d'aigle

Une route forestière avec des arbres très élancés...

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Nous arrivons à la fin de la route goudronnée, au carrefour du nid d'aigle.
Sur notre gauche, une route forestière avec des arbres très élancés.
Ça nous change des arbres petits et trapus qu'on a vu en haut de la pente !
Mais pourquoi, à quelques mètres près, les arbres changent-ils d'aspect ?
En haut de pente, vous avez observé des arbres qui étaient relativement bas. Au contraire, ici en bas de pente, on les voit assez hauts. C'est un phénomène naturel : tout ce qui est en haut a tendance à descendre, le skieur descend une pente, quand vous êtes à pied vous avez toujours tendance à aller vers le bas. L'eau descend aussi. Pour la nature, ici, on part du même principe : la terre descend dans les pentes, donc, en bas de pente, il y a plus de terre, donc il y a plus d'eau et les arbres ont plus de nourriture et d'eau à leur disposition pour pousser. D'où des arbres plus grands, plus gros en bas de pente qu'en haut de pente.
C'est une des règles de la nature.
Et ça n'est pas la seule... La concurrence est parfois rude...
Par exemple, si on laisse faire, les hêtres, avec leur écorce lisse, prennent toute la place.
Lorsque le forestier parle de sélection, il fait de la sélection à Fontainebleau entre le chêne et le hêtre. Il privilégie le chêne en coupant des hêtres parce que le chêne dans son jeune âge ne supporte pas l'ombre alors que le hêtre la supporte. Et si on laisse l'évolution naturelle se faire, le hêtre va supplanter le chêne et au bout de quelques dizaines d'années, centaines d'années, il n'y aurait plus de tout de chênes à Fontainebleau.
La nature s'exprime de bien d'autres façons...
Au cours de votre promenade, vous pourrez voir des champignons pousser sur des arbres morts ou sur de vieux troncs qui tiennent encore debout... pour l'instant.
Parmi ces habitants colorés, on recense l'hydne, un champignon blanc ou orange clair ou l'amadouvier, une espèce en forme de gros sabot de cheval.
Ouvrez l'oeil !
Retour haut de page