Votre circuit
Florence
A coté des oeuvres de Botticelli, " Le printemps ", " La naissance de venus ", celles de Léonard de Vinci, comme " L'annonciation ", ou " L'adoration des mages " ; des oeuvres aussi du Titien, de Michel-Ange ou encore de Raphaël qui côtoient les toiles des allemands Dürer et Cranach.


Florence en hiver, pas de foule, pas de galère, c'est super ! Et puis, c'est quand même la ville qu'on a nommée comme moi...à moins que ce ne soit le contraire...

Florence Maître

Florence

Version mobile
Italien
  • La Galerie des Offices

    1. La Galerie de...

x

Petit précis de politique florentine

On l'oublie souvent mais quand elle était indépendante, Florence était une république. En tout cas dans le nom et dans la forme...

Petit retour au XVème siècle. Laurent-le-Magnifique fait venir à Florence les plus grands artistes de son temps comme Michel-Ange, à qui il propose même une chambre dans son palais. Ici, on est en République, Florence aime s'ériger en modèle de

Le chiffre / La date

7 millions de touristes par an dans une ville de 400 000 habitants
démocratie quand l'Europe est dominée par les monarchies de droit divin. Alors oui, il y a bien des élections à Florence mais les masses populaires en sont soigneusement exclues.
Officiellement toujours, la cité est dirigée par huit magistrats et un gonfalonier de justice. Des Médicis pensez-vous ? Même pas ! Il suffit de s'assurer le soutien des électeurs pour faire de ces fonctionnaires des marionnettes dont on tire habilement les ficelles. Malin, n'est-ce pas ? Et à ce jeu-là, ce sont donc les Médicis qui ont gagné pendant plusieurs siècles ! Il faut dire qu'ils sont souvent les plus riches ; ça aide ! Et n'imaginez pas que leur domination satisfait tout le monde. Les autres grandes familles de Florence tentent régulièrement de reprendre le pouvoir dans une lutte de l'ombre sans merci.
Complots, spoliations, bannissements et assassinats jalonnent l'histoire de la République florentine. Mais heureusement pour nous, s'ils étaient parfois implacables, les Médicis n'étaient pas égoïstes. Ils ont souvent utilisé leurs immenses richesses pour faire travailler les plus merveilleux artistes et architectes de la Renaissance sans compter les textes antiques qu'ils ont patiemment rassemblés.    Avec le résultat qu'on connaît !

[ Accès à la carte Accès à la carte ]

Incitations

Découvrir l'autre rive de l'Arno, l'Otrarno, quartier populaire de Florence où on peut accéder à de jolies vues sur la ville.
Version mobile
Italien
Retour haut de page

Photo de gauche : Overview of Florence from Campanile di Giotto
Credit Author Scott Raymond from Kansas City, USA. Wikimedia Commons

Site partenaire Hotel Florence