Le Couvent de la Tourette à Eveux, une utopie réalisée >

Un lieu imposant

Version mobile
English

Un lieu imposant

Nous sommes près du bassin, en contrebas du couvent. Devant la façade Ouest, la plus haute, du fait de la pente.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Un lieu imposant
Nous sommes près du bassin, en contrebas du couvent. Devant la façade Ouest, la plus haute, du fait de la pente.
Il y a quatre étages, au minimum...
Cinq en fait. Mais ils semblent ne reposer sur rien.... Au mieux sur les escaliers d'accès à la cuisine, au niveau du chemin ! Tout cela, grâce aux pilotis !
C'est curieux que ce soit finalement l'aile que l'on découvre en dernier, qu'elle soit située à l'opposé de l'entrée...
Oui, elle n'est visible que depuis la vallée. Dans le projet initial, Le Corbusier n'avait prévu aucun chemin pour venir jusqu'ici. Il ne comptait pas sur cette prise de recul pour apprécier l'édifice.
C'est une façade qui a beaucoup de fenêtres, contrairement aux autres...On dirait que des pans de murs entiers ont été transformés en vitres.
Ce sont les fameux pans de verre ondulatoires, signés Iannis Xenakis. Un musicien, contemporain de Le Corbusier. Il a d'ailleurs été l'un des collaborateurs de l'architecte. Xenakis s'est inspiré de l'une de ses propres partitions pour dessiner les pans de verre.
Il me semble avoir vu ce type d'ouvertures ailleurs...
Sans doute sur la Maison de la Culture de Firminy-Vert, un autre site du réseau des Utopies Réalisées, signé Le Corbusier. Des pans de verre similaires, inspirés de Xenakis, sont visibles sur la façade du bâtiment.
Et cette sorte de... " nez ", collé sur le mur de l'église, à quoi ça sert ?
C'est là que se trouve l'orgue. Le Corbusier ne voulait pas le voir dépasser à l'intérieur de l'église.
On a donc maintenant une vision globale du couvent de la Tourette, de son organisation, mais ce serait bien de visiter l'intérieur aussi.
Rien de plus simple ! Des visites guidées vous sont proposées. Il suffit de vous renseigner auprès de la Porterie, vers la porte rouge. Des cellules sont même disponibles pour les visiteurs, pour ceux qui souhaiteraient prolonger l'expérience.
Florence Damey est guide sur le site.
On n'a pas beaucoup de statistiques mais on peut imaginer qu'il y a pas loin de 9 à 10 000 personnes qui passent dans l'année, que ce soient les visiteurs ou les gens en séjour. La plupart du temps, ce sont des étudiants en architecture, des écoles européennes, américaines, on a aussi des groupes qui viennent du Japon, ou même de Corée, ou de Chine, qui viennent faire l'expérience du lieu, pour une pension complète, à la journée, pour pouvoir comprendre les espaces de circulation, étudier le jeu des lumières, l'évolution des lumières entre le matin et le soir, prendre un repas dans le réfectoire, c'est-à-dire voir l'espace dans sa fonction et non pas que dans son volume, dormir dans une cellule, encore une fois au lieu de simplement voir une image, ou rentrer dans la cellule prendre une photo et ressortir, là c'est un espace qui a été conçu pour être vécu.
Un dernier mot pour dire que le couvent de la Tourette a été classé monument historique en 1979. Nous espérons qu'en ayant fait le tour du bâtiment, vous aurez dépassé les a priori que pouvaient susciter le béton à votre arrivée...
Merci de continuer votre visite. A bientôt
Retour haut de page