Le Couvent de la Tourette à Eveux, une utopie réalisée >

Un couvent géométrique

Version mobile
English

Un couvent géométrique

Nous sommes au coeur du couvent.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Un couvent géométrique
Nous sommes au coeur du couvent. Juste à droite de la porte rouge, devant un banc de béton. A votre droite, le local de l'accueil, conçu dès l'origine pour abriter le frère portier.
On est loin d'une cour intérieure classique. On dirait un enchevêtrement de volumes. .. Et ce cube de béton, surmonté d'une pyramide, juste là, à gauche ?
Il s'agit de l'oratoire.
C'est vraiment opaque.
Et bien, oui, comme pour l'église, Le Corbusier ne voulait pas que l'on puisse y pénétrer du regard. C'est un espace dédié à la spiritualité, un lieu de concentration pour les étudiants dominicains. Il est éclairé par une lumière zénithale.
On distingue aussi un triangle-rectangle, en diagonale sur la gauche...
C'est le toit de l'atrium.
Ces formes géométriques sont une autre particularité des architectures du Mouvement moderne. On les retrouve sur l'ensemble des sites des Utopies réalisées. Parallélépipèdes, pyramides, cubes... Ces formes simples sont un langage universel, car tout le monde peut les reconnaître.
Alors, dans un couvent, il devrait y avoir un cloître, non ? Pour méditer, pour circuler....
Ici, Le Corbusier a choisi de distinguer les deux fonctions. Pour la partie " méditation ", il a opté pour le toit-terrasse. Les frères peuvent donc déambuler au sommet de leur édifice...
Pas très facile quand il pleut...
Ah c'est l'un des écueils. D'autant que les frères préfèrent aller se promener dans la forêt toute proche.
Bon, à présent, l'aspect " circulation ". Observez bien les lieux pour deviner comment les frères passent d'un bâtiment à l'autre ?
(Quelques secondes de pause)
Sans doute par les grands couloirs rectilignes...
Oui, ce sont les " conduits ". Ils forment une croix et se rejoignent près de l'atrium. Celui qui est en face de nous - le " grand conduit "- part de l'église à droite et rejoint donc l'atrium à gauche.
L'autre, perpendiculaire, c'est le petit conduit.
Une autre question à présent.... A-t-on ici, tous les éléments caractéristiques du style Le Corbusier ? Vous avez quelques secondes de réflexion...
(Petite pause)
La réponse avec Florence Damey, guide au couvent...
Alors il y a bien sûr les cinq concepts d'architecture que l'on retrouve au couvent de la Tourette, à savoir les pilotis, le toit-terrasse, les fenêtres en bandeau, le plan et la façade libres, à la différence qu'ici il commence à jouer avec ses concepts puisque les pilotis libèrent un espace au sol mais ne permettent pas forcément de circuler sous le bâtiment donc l'espace de circulation est autour. Les fenêtres horizontales ne sont pas complètement au regard du modulor, elles sont un petit peu plus basses...
Le Modulor ?
C'est la valeur étalon pour Le Corbusier. 1,83 m. La taille de l'homme idéal.
Retournez-vous, face au porche.
Si un homme de cette taille passe dessous en levant le bras, il doit toucher la partie supérieure. C'est sur cette base que tout l'édifice a été construit. Un empilement de modules de ces dimensions.
Donc les cellules font toutes cette taille-là ?
Oui. Mais pour en savoir plus, il faudra nous rejoindre à la prochaine étape ! Repassez sous le porche et n'hésitez pas à tester si vous correspondez aux mensurations du Modulor !
Pour écouter notre prochain commentaire, tournez à droite après le porche, Prenez le chemin en direction de la forêt, profitez-en pour observer la façade, composée d'une myriade de cellules. Nous vous attendons tout au bout du chemin, à l'endroit où il fait un virage à droite.
Merci de continuer votre visite. A bientôt
Retour haut de page