Les 20 ans des Etonnants Voyageurs >

Jean-François Deniaud (Ecole Nationale de la Marine Marchande)

Version mobile

Jean-François Deniaud (Ecole Nationale de la Marine Marchande)

Cap vers de lointains horizons, en emportant le dictionnaire amoureux de la mer...

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Nous sommes à l'Ecole nationale de la marine marchande, perchée sur les remparts.
Dans ces lieux, de jeunes gens apprennent leur métier d'officiers ou de chefs mécaniciens, avant de mettre le cap sur de lointains horizons, à bord de paquebots et autres tankers...
Et on ne saurait trop leur conseiller de glisser dans leur sac le Dictionnaire amoureux de la mer, un ouvrage que Jean-François Deniau était venu feuilleter avec le public d'Etonnants voyageurs, en 2002.
Ce fidèle du festival, ancien député et ministre, homme de plume et d'aventure, s'attardait à la lettre A pour nous livrer du verbe " Adonner " une savoureuse définition.
(on n'a pas remis le nom des auteurs avant leur ITV dans les autres sujets. Donc à supprimer ? (33''):
Son Deniau " adonner " 50''
Avec Jean-François Deniau, chaque mot de la mer se fait mot d'amour, quand bien même il sonne comme une promesse de mort.
C'est le cas d'un certain type d'épaves, celles que les marins, avec crainte, nomment les derelicts.
Jean-François Deniau (12''):
Son " derelict " 1'10''
Auteur en 2002 d'un tour du monde en solitaire, comme un ultime défi lancé à la maladie, Jean-François Deniau n'a pas fini de faire voyager les mots.
Et c'est le coeur léger que nous nous laissons transporter à leur bord. (11'')
Retour haut de page