Estuaire de la Gironde >

Talmont

Version mobile
English

Talmont

L'église de Talmont est une des étapes sur la route de Saint Jacques de Compostelle.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Nous sommes à Talmont sur Gironde, à l'arrière de l'Eglise Sainte Radegonde, face à l'Estuaire.
Ce village préservé des ravages du temps a été construit sous Edouard 1 er d'Angleterre en 1284. D'où son tracé à angle droit façon bastide.
L'un des plus beaux villages de France est en fait anglais ?
Et oui, Henri II Plantagenêt en épousant Aliénor d'Aquitaine a reçu en dot l'Aquitaine, l'Anjou, la Bretagne et la Normandie ! Quand Henri devient roi d'Angleterre en 1154, ces régions deviennent automatiquement anglaises.
Le royaume de France a perdu une partie de son territoire ?
En fait, le roi, Louis VII, avait épousé Aliénor d'Aquitaine 15 ans plus tôt, mais il a obtenu l'annulation du mariage. Cette séparation et le second mariage d'Aliénor sont d'ailleurs à l'origine des guerres entre l'Angleterre et la France qui s'étendront sur plusieurs siècles...
L'église de Sainte Radegonde est en revanche française.
Elle a été construite en 1094. C'est une belle illustration de l'art roman de la Saintonge, terre très pieuse puisqu'elle a été christianisée dès les premiers siècles de notre ère.
Observez bien l'édifice. Il est d'une grande pureté avec son clocher carré qui domine sa silhouette ramassée, et s'avance sur les eaux, comme une figure de proue.
La légende prétend que les pèlerins en route pour Saint Jacques de Compostelle venaient prier ici avant de risquer la traversée.
Ils embarquaient de la crique qui se trouve juste à votre gauche, en contre bas.
Vous ne trouvez pas que ce point de vue est propice à la méditation ? Ici, à l'abri des dangers et des tempêtes, on peut apprécier indéfiniment les couleurs changeantes des eaux de l'Estuaire...
Et dans ces eaux, un bon nombre de poissons viennent s'y reproduire. Le maigre par exemple, ce poisson extraordinaire qui grogne à la saison des amours ...
M. Serge Lacepe, marin estuarien :
" Alors le maigre est un poisson migrateur carnassier. Il vient des côtes africaines, il vient de Mauritanie principalement, à partir du mois d' avril-mai il vient frayer, il vient se reproduire dans les eaux de la Gironde. Cette pêche se pratique au printemps au filet dérivant à bord de petites embarcations. Le marin colle son oreille à la coque et il essaie d'entendre le grognement que pousse le maigre car c'est un poisson qui grogne un peu comme un cochon. Dès qu'il entend ces grognements il met ses filets dérivants à l'eau. Ce sont des filets qui font de 150 à 200 mètres de long. "
Les bateaux de pêche traditionnels, les yoles, ont été remplacés par des bateaux aux moteurs plus puissants, mais cette pêche " à l'oreille " se pratique encore de nos jours à Meschers et à Talmont.
Retour haut de page