Diocèse de Vannes >

Collégiale Notre Dame de la Tronchaye de Rochefort en Terre

Version mobile

Collégiale Notre Dame de la Tronchaye de Rochefort en Terre

Aux racines de la foi

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
La Collégiale Notre-Dame-de-la-Tronchaye à Rochefort en Terre.
L'édifice tel qu'il est aujourd'hui date du 16ème siècle.
En arrivant ici, avez-vous remarqué quelque chose qui serait différent des autres églises ?
Non ? Et bien d'abord, nous sommes entrés par la porte nord... c'est déjà une particularité... mais ce n'est pas tout...
Normalement un édifice chrétien est plutôt sur une hauteur parce qu'on monte à la montagne sainte du Seigneur pour aller le prier et là il faut descendre et on est en contre-bas...
et oui, Irène de Château Thierry, nous a donné la réponse... Elle est en charge de la commission d'art sacré au diocèse de Vannes. Ici, les paroissiens descendent vers Dieu... en fait cette localisation n'est pas volontaire...
Cette église a été construite à partir d'une chapelle primitive à l'endroit même où une bergère avait trouvé une statue très ancienne de la Vierge. Une madone allaitante nichée dans un tronc... c'est d'ailleurs pour cela que la collégiale s'appelle Notre Dame de la Tronchaye.
Peut-être que ça parle d'humilité, d'une rencontre peut-être plus intime avec Marie, peut-être aller aux sources, voilà, la statue trouvée dans un arbre ça parle aussi des racines de la foi, peut-être que le pèlerin d'aujourd'hui va être amené à méditer de cette manière grâce à cette situation géographique particulière.
Bien que la porte de l'édifice ne soit pas à l'ouest, la collégiale de Rochefort en Terre a tout de même été bâtie comme les autres, tournée vers l'Est.
D'ailleurs savez-vous pourquoi ?
Et bien l'Est symbolise la lumière du matin de la résurrection du Christ, autrement dit : l'espérance. Ici le vitrail à droite dans le choeur qui diffuse une lumière dorée en est une belle illustration.
Continuons notre observation...voyez, il y a 3 nefs...
Notre Dame de la Tronchaye est une collégiale. Elle abritait, à partir du XVème siècle, un collège de chanoines, qui disposaient de leur propre espace dans l'église. Irène de Château Thierry...
Les gens de Rochefort avaient une nef latérale pour prier et les chanoines occupaient l'ensemble du choeur et ils avaient fermé le choeur pour pouvoir avoir leur espace un petit peu intime dans les stalles, et du coup il y avait un retable qui fermait complètement le choeur. Et à une époque il y a eu jusqu'à 7 autels côte à côte dans le fond de l'église, un pour la paroisse, un pour les chanoines et puis d'autres pour d'autres dévotions.
Aujourd'hui, plus de séparations. Tous les paroissiens assistent ensemble aux offices. Ils ont même plaisir à se retrouver chaque année le dimanche suivant le 15 août pour le grand pardon de Notre Dame de la Tronchaye.
Retour haut de page