Dinant, vallées de forteresses et de châteaux (Wallonie) >

Les ruines du château fort de Montaigle

Version mobile
English Néerlandais

Les ruines du château fort de Montaigle

Ces ruines sont celles du château de Guy de Flandres, l'homme qui a défié le roi de France, Philippe le Bel.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Nous sommes à Montaigle. Placez vous devant les ruines du château fort.
Ces vestiges se trouvent au sommet d'un éperon rocheux de 160 mètres de hauteur. Ils dominent le confluent de deux rivières, la Molignée et le Flavion. Ces eaux se jettent un peu plus loin dans la Meuse.
Ces ruines sont celles du château de Guy de Flandres, l'homme qui a défié le roi de France, Philippe le Bel en 1302 lors de la Bataille des Eperons d'Or à Courtrai.
Loin de cet affrontement, le château est construit sur trois niveaux. Ici, au sommet du rocher se trouve le corps du logis et sa tour ronde. C'est avant tout un lieu de résidence. Pourtant, le château finit brûlé en 1554.
Pour l'expliquer il y a l'Histoire... et la légende.
L'aspect très romantique des ruines a donné lieu à de nombreuses légendes écrites autour du château. La plus connue est celle de la Dame de Montaigle. L'histoire d'une châtelaine à qui des assiégeants avaient accordé la vie sauve si elle quittait seule les lieux. Elle avait simplement le droit d'emporter son bien le plus précieux.
Une légende racontée par la conteuse Julie Renson :
" La dame de Montaigle, seule, sort du château. Elle n'a pas vraiment l'air d'une châtelaine ! Plutôt d'une serve ! Elle porte sur son dos un énorme fagot. c'est le bien le plus précieux qu'elle a voulu emporter. Non mais regardez-la : une pauvresse ! Et toute l'armée de se moquer... Mais la dame arrive à la lisière du bois, elle se laisse tomber, fait rouler le fagot sur le côté. Elle se relève, et sourit. En écartant les branches, et en sortant de là, son bien le plus précieux : son homme, le Seigneur de Montaigle. ".
La véritable histoire est qu'en fait, à l'arrivée des hommes du duc de Nevers, le château de Montaigle est déjà vide. Charles Quint n'en a plus besoin. La garnison a quitté les lieux. Mais les soudards l'incendient quand même.
Depuis 1965, les ruines sont propriété de l'Etat Belge. Une Association, les Amis de Montaigle, les entretient. Depuis 1993, le site est classé " Patrimoine Majeur de Wallonie "
N'hésitez pas à demander une visite guidée du château. C'est possible toute l'année pour les groupes sur réservation.
Merci de continuer votre visite, A bientôt !
Retour haut de page