Crupet >

Point de Vue sur le Village

Version mobile
English Néerlandais

Point de Vue sur le Village

Un village à l'abri de toutes les guerres

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Le Point de vue sur le village
Vu d'en haut, Crupet semble ne pas avoir changé depuis des siècles. Le village a souvent été protégé par sa situation dans une vallée encaissée, à l'abri des mouvements de troupe pendant les guerres. Son architecture a ainsi été préservée.
" Ca a permis de maintenir le village dans l'état où il était ".
Jean Germain, historien
" Il n'a pas été détruit, ce que d'autres villages ont connu. Et il est encaissé aussi, il n'a pas connu un développement sauvage à une époque où on ne parlait pas encore du développement du patrimoine. Ce qui fait qu'il a gardé ce cachet d'antan avec ses maisons typiques. Traditionnellement, c'est la pierre. Il y a deux types de pierre. Il y a des carrières locales qui n'ont pas connu un grand développement parce que notamment c'est encaissé. Quand on transporte des blocs de pierre, il faut les sortir de la vallée. Il y a la pierre bleue qui est calcaire, qui est généralement réservées aux grosses constructions, les grandes fermes par exemple. Puis alors le grès, un grès typique du Condroz, qu'on appelle l'Epsamite du Condroz, cette pierre un peu plus jaune, qu'on va trouver dans toute une série de maisons rurales qu'on appelle les maisons bi cellulaires ou tri cellulaires. Et on va retrouver ces deux types, parfois dans les mêmes maisons, on va retrouver la pierre bleue, et le grès. Traditionnellement, c'était le matériau du pauvre. Aujourd'hui, on a l'impression que ce sont des maisons de riche, en fait c'était le tout venant, c'était des moellons, ce qui était plus soigné c'était les encadrements de portes et de fenêtres, mais sinon c'était des moellons qui n'étaient pratiquement pour rien ".
Observez bien encore le panorama : il n'y a pratiquement pas de grosses fermes dans le village. Elles sont plutôt à l'extérieur sur les hauteurs, là ou se trouvent les terres à cultiver.
Crupet, c'est aussi un village coupé en deux comme l'était cette région, divisée entre les influences de Liège et de Namur.
" Il y a effectivement le coeur du village autour de l'église, c'est la principauté de Liège, c'est Paenich comme on dit en Wallon, et l'autre, c'est le comté de Namur, c'est Payélerué. Et donc il va y avoir toujours ce problème : les gens pour aller au moulin devaient acquitter certains droits pour pouvoir accéder au moulin. Ca a bloqué un petit peu tout le développement, cette bipartition du village, mais elle n'est pas unique à Crupet. Dans les environs, on trouve toujours des noms comme ça, on trouve " au pays de Liège " pour dire que ça dépendait de la principauté de Liège ".
Crupet a également été divisée par la guerre de la vache. Au 13ème siècle, le vol d'une vache oppose déjà les deux camps.
Aujourd'hui, tout le monde a fait la paix avec son voisin. Il y a toujours des vaches à Crupet, mais plus de guerre.
Merci de continuer votre visite. A bientôt.
Retour haut de page