Crupet >

Grotte St Antoine de Padoue

Version mobile
English Néerlandais

Grotte St Antoine de Padoue

Un lieu de culte de pur style kitch

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
La grotte St Antoine de Padoue.
Inaugurée au début du 20ème siècle, elle a été construite avec les habitants du village. Un travail considérable dirigé par le curé de l'époque, l'abbé Gérard, déjà à l'origine de la construction d'une grotte à Roly à 50 km de Crupet. Il a fallu trois ans et quelques trente tonnes de pierre, récoltées dans les bois voisins, accumulées puis amenées sur place...
" C'est un travail de titan,
André Quevrain, ancien bourgmestre de Crupet.
...et donc à un moment donné, on s'est rendu compte que les grottes trainaient si on ne pouvait travailler que quelques heures par semaine. Parce qu'à l'époque la messe du dimanche, les offices du dimanche et le travail de chacun dans sa carrière, ou dans sa ferme, ou dans son entreprise, était plus important que la construction des grottes. Et petit à petit, le curé en est venu à dire à nos gens : " mais vous savez, la messe, on va passer outre, on va l'oublier, euh, je me fais fort de vous faire pardonner pour ces quelques fois que vous n'aurez pas participé aux offices. Car si St Antoine veut un jour avoir sa grotte, et Mgr l'Evêque veut avoir sa grotte, et bien il n'a qu'à nous exempter de cette messe dominicale ". 
A l'intérieur de la grotte, un gisant représente St Antoine de Padoue sur son lit de mort. A cet endroit, une tradition se perpétue depuis des années : des visiteurs déposent du pain offert à ceux qui en ont besoin.
" Je suis de ces promeneurs qui s'étonnent chaque fois qu'ils voient sur le lit de St Antoine qu'on a amené du pain. On a apporté des pains et je me pose quelque fois la question : qui les a amenés ? Et puis, si nous avons l'occasion de passer deux heures plus tard, les pains n'y sont plus. Ca signifie qu'il y a des gens qui ont une certaine générosité encore, en se disant : si ça peut faire plaisir à quelqu'un qui est dans le besoin, soit à Crupet, soit à un de nos visiteurs, il pourra l'emporter ".
L'une des curiosités de la grotte, c'est le diable qui est représenté. Regardez bien, il lui manque quelque chose :
" Il n'a pas de queue notre diable. Si vous voyez des effigies du diable quelque part, vous verrez toujours un diable avec des cornes, avec des ailes, avec une queue ! Le nôtre n'a pas de queue. Et quand le curé Gérard est arrivé à Crupet, et que cette proposition de réaliser un diable a été décidée, il a dit " y a une chose que je vais vous dire : au diable, vous ne mettrez pas de queue parce que j'ai tant tiré le diable par la queue à Roly, je ne veux pas qu'on m'accuse de la même chose à Crupet. " ... Je pense plutôt qu'au cours du transport, le diable est tombé du train et qu'un morceau est resté dans la chute. Je pense que c'est plutôt cela la vérité ".
Chaque année, le 13 juin (si c'est un dimanche) ou le dimanche qui suit, le pèlerinage de la grotte de St Antoine de Padoue attire de nombreux visiteurs. Notamment des Italiens qui vivent en Belgique.
Merci de continuer votre visite. A bientôt
Retour haut de page