Vallées des Eaux Vives (Wallonie) >

Walcourt, sur les traces de Charles Quint

Version mobile
English Néerlandais

Walcourt, sur les traces de Charles Quint

Le personnage principal qu'on va trouver dans l'Eglise c'est Notre Dame de Walcourt !

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Nous sommes sur la grand place de Walcourt. Placez-vous devant la basilique près de la fontaine
La construction de cette église date du 11ème siècle. De cette époque, il reste la base de la tour. Elle est de style roman. Mais il faudra encore 300 ans pour arriver à la forme gothique de l'édifice.

Avant d'entrer dans la basilique, regardez bien le portail :
Au dessus, le couronnement de la vierge est le détail très important qui attire depuis plus de mille ans de nombreux pèlerins.
Le personnage principal qu'on va trouver dans l'Eglise c'est Notre Dame de Walcourt
Abel Gouverneur, échevin du tourisme à Walcourt
Notre Dame de Walcourt, c'est une des plus vieilles statues mariales de toute la chrétienté. C'est d'abord un socle de bois qui a été daté par chronologie à peu prés de l'an 1000. Il a été recouvert une première fois en plaque d'argent et de cuivre vers 1100. Et les deux visages sont un travail d'orfèvrerie du 16ème siècle. Et à l'heure actuelle encore, on estime qu'il vient à peu prés 40 ou 50 000 pèlerins l'invoquer lorsqu'ils ont des problèmes "
A l'intérieur, surtout ne ratez pas le monumental jubé offert en 1531 par Charles Quint.
Un Jubé ? c'est à dire ?
Un jubé est une tribune ou une clôture en pierre ou en bois, séparant le choeur liturgique de la nef. Il tient son nom du premier mot de la formule latine " jubé, domine, benedicere " qui veut dire " daigne seigneur me bénir "
Vous verrez aussi les nombreux ex-voto accrochés aux murs. Les pèlerins laissent aussi des petits papiers dans une corbeille pour demander à la vierge des faveurs : " Faites que ma fille réussisse son examen " ou " Faites que mon mari guérisse ".
Chaque année, à la Trinité, des centaines de personnes participent à une procession de 8 kilomètres autour de la basilique. Un pèlerinage qui attire parfois des personnalités. La plus célèbre reste sans aucun doute Charles Quint.
Il est venu plusieurs fois à Walcourt. Et savez-vous pourquoi il en a laissé la légende du pot de bière aux quatre anses ?
La réponse est certainement à l'intérieur d'un des cafés de Walcourt
Ambiance taverne
Oh si j'ai bien compris, c'est une histoire euh.... Charles Quint ... euh la serveuse a eu la anse en main, la deuxième, elle avait les deux anses, la troisième, elle avait trois anses, la 4ème et ainsi de suite....
Pas très clair tout ça. Reprenons : Charles Quint, grand amateur de bière est de passage à Walcourt. Il s'arrête alors dans une auberge pour se désaltérer. Intimidée, la serveuse lui tend le pot de bière des deux mains. Charles Quint ne peut donc pas le saisir. Il demande donc qu'à son prochain passage, on lui prépare un pot à trois anses. Et voici ce qui s'est passé selon Abel Gouverneur :
L'année suivante, vous devinez, Charles Quint revient. Il y a trois anses au pot mais la fille tient la 3ème anse tournée vers elle. Ce qui fait que lorsque Charles Quint vient la 4ème fois, il y avait un pot à quatre anses. Alors vous allez dans un des cafés alentours de Walcourt, vous buvez une Charles Quint dans le pot à quatre anses bien sûr
Buvez donc à la santé de Charles Quint qui aurait dit : " le sang de la vigne me convient bien moins que la fille de l'orge... "
En partant, faites un détour par Philippeville. C'est Charles Quint, encore lui, qui fait bâtir cette cité pour remplacer Mariembourg tombée aux mains des Français.
Merci de continuer votre visite. A bientôt
Retour haut de page