Il était une fois le château de Condé >

La salle de bal

Version mobile
English Néerlandais Deutsch

La salle de bal

Ici tout est illusion. Regardez bien. Sur les quatre murs, c'est une toile peinte qui est tendue comme pour un décor de théâtre...

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Cher Prince de Savoie, quelle joie de vous revoir! Que dites vous de mes derniers aménagements? Ne trouvez vous point que j'ai su poursuivre habilement vos arrangements de cette somptueuse résidence des champs? C'est le style de notre temps, la mode est aux fêtes galantes et champêtres, comme il y a quelques années dans les jardins de Versailles.

Voici notre hôte: Monsieur de la Faye. Conseiller spécial du Roi, diplomate, académicien, c'est aussi un grand amateur d'art.
(Supérieur) Sans me vanter, je suis fort aise d'avoir découvert sieur Servandoni avant que le roi ne s'accapare son talent ...

C'est l'un des décorateurs les plus en vogue.

Quel génie! Quelle maitrise du trompe l'oeil! Quel sens de la théâtralité! Quel sorcier ce Servandoni!

(Passionné oe enthousiaste) J'adore !
Ici tout est illusion. Regardez bien.
sur les quatre murs, c'est une toile peinte qui est tendue comme pour un décor de théâtre.
Un décor... de conte de fée...
Vous entendez la musique? Ici, on danse, on joue aux cartes, on parle art et littérature. Quelle ambiance ! Quel raffinement !

Admirez, Prince, ces vraies fausses statues mythologiques...
Des répliques du Palais Farnèse ou de Versailles.
Ici le bain d'Apollon. Et là, au dessus de la cheminée, l'enlèvement de Proserpine par le dieu des enfers.
J'ai voulu dédier cette pièce à la fête et aux mystères de l'Amour.

L'amour...... On le retrouve aussi illustré au dessus des portes.

J'ai voulu célébrer aussi la femme et les quatre continents.

Le cinquième continent, l'Océanie, est encore méconnu à l'époque.

(Condescendant)...Notre ami le peintre Watteau? Oui, il est ici. Dans son atelier sans doute. Ou en train de mettre la dernière main à la chambre du musicien.
Une petite partie de bouillotte, cher Prince. Ou de pharaon?

Laissons les à leurs jeux. On se retrouve dans la chambre du musicien.
Je vous préviens. Moi aussi je me sens d'humeur joueuse.
Retour haut de page