Corrèze médiévale : excursion dans le moyen age >

Aubazine

Version mobile
English

Aubazine

Le nom d'Aubazine est tiré du mot latin "Obazina" qui signifie "forêt épaisse".

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Nous sommes sur la Place de l'Eglise, devant le Porche de l'Eglise Abbatiale.
Le nom d'Aubazine est tiré du mot latin "Obazina" qui signifie "forêt épaisse". C'est là qu'un homme pieux du nom d'Etienne de Vielzot se retire du monde.
Rapidement cet ermite s'entoure de compagnons qui défrichent et cultivent, construisent deux monastères l'un aménagé pour les hommes et l'autre, pour les femmes.
Nous sommes en l'an 1140. Etienne obtient rapidement son affiliation à l'ordre cistercien. Dès lors, les moines s'attachent à suivre les préceptes cisterciens jusque dans l'architecture.
Zevisit : Donc Saint Etienne d'Aubazine est contemporain de Saint Bernard, vous me le confirmez ?
Madame Barrière : Absolument
Zevisit : Peut-on imaginer une rencontre entre Saint Etienne d'Aubazine et Saint Bernard ?
Madame Barrière : Alors ils se sont vus, c'est absolument indéniable et on connaît la date exacte en 1147 lorsque Saint Etienne d'Aubazine est allé à l'abbaye de Sitôt pour demander le rattachement de ses fondations à l'ordre cistercien
Zevisit : J'aimerais que vous nous parliez des fameux moines convers
Madame Barrière : Alors en ce qui concerne ces personnages qu'il est préférable d'appeler des Frères convers, ils sont une particularité de l'ordre cistercien. Tout simplement pour qu'il y ait à l'intérieur du monastère un partage des tâches : les moines de choeur qui savent le latin ont la responsabilité du chant communautaire de l'office dans l'église qui a lieu 6 à 8 fois par jour...
Zevisit : Ah oui c'est beaucoup...
Madame Barrière : Oui c'est beaucoup... alors que les Frères convers ont la responsabilité de la gestion matériel et économique de la communauté, du monastère, des bâtiments, des domaines...etc.
Bientôt l'eau de la source ne suffit plus à l'ensemble des moines :
Etienne : frère Jean, je vous ai fait venir pour vous confier une grande tache
Jean : une nouvelle chapelle sans doute ?!
Etienne : non frère Jean, nous allons amener l'eau en détournant le torrent de Coyroux, nous créerons des grands bassins. L'eau actionnera des moulins dont nous avons bien besoin pour les grains de nos récoltes.
Frère Jean : j'ai hâte de commencer ... les bassins nous serviront aussi à l'élevage des poissons remplaçant ainsi la viande qui nous est interdite ...
Les frères dit "convers", spécialisés dans les travaux manuels, se mettent bravement à la tâche.
L'église abrite toujours le Tombeau de St Etienne mort en 1159.
En 1895, l'Abbaye sert de pensionnat de jeunes filles. Parmi les fillettes : Gabrielle, la future grande couturière Coco Chanel. Le fameux sigle Chanel aux 2 C entrelacés semble directement inspiré d'un motif cistercien que l'on retrouve sur l'un des vitraux de l'église.
De nombreuses ballades vous sont proposées dans le Pays tels que la Chapelle Byzantine, le canal des Moines, les vestiges du monastère féminin à 600 mètres du village, le "Saut de la Bergère", le Puy de Pauliac ou bien encore le plan d'eau Coyroux.
L'Office de Tourisme d'Aubazine est à votre disposition pour de plus amples renseignements.
Retour haut de page