Clermont-Ferrand : si les fontaines m'étaient contées... >

La statue de Vercingétorix

Version mobile
English

La statue de Vercingétorix

Bartholdi, Vercingétorix, les aventures de la statue, l'ASM rugby

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
(Vercingétorix B. O. de Jacques Dorfmann -Marche romaine)
Admirez ce Vercingétorix qui caracole impétueux, bondissant, invincible. Voyez comme il a fière allure face au puy de Dôme avec son cheval en lévitation !
On doit un autre monument légendaire au célèbre sculpteur Auguste Bartholdi !
Le Lion de Belfort ou la statue de la Liberté à New York ?...
Eh bien... les deux !
Vainqueur du siège du plateau de Gergovie, non loin de là, le chef Gaulois a repoussé César et ses armées romaines le 28 novembre de l'an 52 avant Jésus-Christ.
La statue est installée en 1903, mais Bartholdi pense à cette oeuvre depuis longtemps. Autour de 1870, il livre des premières maquettes, très proches du résultat final, qui sont conservées au musée d'art Roger-Quilliot de Clermont-Ferrand. La genèse de la statue de Vercingétorix correspond à celle de La Liberté de New York.
Regardons son socle :
Le socle est beaucoup plus conventionnel que la statue. Un critique l'a d'ailleurs comparé à une pendulette Napoléon III. Cette statue équestre pèse environ cinq tonnes. Vercingétorix tient un glaive en main. Il terrasse un soldat romain. Beaucoup d'anachronismes ont été relevés : le casque et la cuirasse qui datent de l'âge du bronze, l'épée de l'âge du fer. Quant aux ailes du casque, elles n'existaient pas du temps de Vercingétorix.
Avant son installation, on réalise une maquette grandeur nature que l'on promène dans Clermont-Ferrand afin de lui trouver la meilleure place. On pense même percher Vercingétorix au sommet du puy de Dôme !
Une fois fondue à Paris, la statue est conduite sur un camion de Dion-Bouton jusqu'ici. Le voyage du chef gaulois dure huit jours !
Brouhaha banquet
Le 12 octobre 1903, son inauguration est épique !
Un grand banquet est prévu pour 3500 convives. À dix heures, le cortège officiel arrive place de Jaude. 400 chanteurs interprètent une cantate composée pour l'occasion. Tous les participants sont ensuite conviés à un gigantesque repas. Mais l'affluence des invités est telle que la nourriture vient vite à manquer. Le repas se termine dans un chaos total : assiettes et verres volent en éclat !
(Allez les Jaune, allez les Bleu - hymne ASM Clermont Auvergne)
La place de Jaude est l'épicentre de la ville. Tous les rassemblements se tiennent là. Évidemment, ceux des supporters de l'ASM Clermont Auvergne !
L'hymne ASM s'évanouit et achève le point.
Retour haut de page