Clermont-Ferrand : si les fontaines m'étaient contées... >

L'hôtel de Fontenilhes

Version mobile
English

L'hôtel de Fontenilhes

La cour intérieure de l'hôtel de Fontenilhes, l'angélique

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
(La sultane de François Couperin)
Au XVIe siècle, dans Clermont et Montferrand, les colimaçons étroits du Moyen Âge laissent place à des escaliers qui gagnent de l'ampleur. Les cours intérieures s'ouvrent à la lumière avec des galeries, des loggias.
Catherine Carton, historienne de l'art, nous attend dans la cour de l'hôtel de Fontenilhes :
La famille de Fontenilhes est une grande famille de magistrats montferrandais très riches. Elle a fait construire cet hôtel particulier dans la seconde moitié du XVIe siècle. À l'intérieur de la cour, un système de galeries superposées, portées par des colonnes décorées de chapiteaux. De bas en haut, doriques, ioniques et enfin corinthiens, tous inspirés de l'architecture antique. Les chapiteaux doriques ou toscans viennent de Toscane comme leur nom l'indique. Les chapiteaux ioniques sont décorés de volutes en forme d'escargot. Les chapiteaux corinthiens, de feuillages.
Vous avez-vu les blasons sur la colonne de l'escalier ?
Ce sont les blasons de la famille de Fontenilhes. Vous voyez que leur décor a disparu ; ils ont été martelés à la Révolution française. Ces blasons sont encadrés d'animaux différents à chaque niveau. Au premier, on voit des lions. Au second, des griffons. Au dernier niveau, des licornes.
Clermont-Ferrand est une ville discrète qui cache des fontaines et bien d'autres trésors dans ses cours intérieures. N'hésitez pas à pousser les portes de la cité de... l'herbe des anges !
Pardon ?...
Psychastenie B. O. Le Pacha de Serge Gainsbourg (instrumental psychédélique). Le commentaire mord sur la musique.
Oui, oui, vous avez bien entendu, l'herbe des anges ! Hélène Martin, la présidente de l'association Puy confit, évoque la culture de l'angélique et titille nos papilles ...
L'angélique, une plante de la famille de la rhubarbe, serait originaire de l'Himalaya. Elle a été rapportée par les Croisés en Auvergne et dans le Poitou.
Ce qui est extraordinaire avec cette plante, c'est que toute ses parties sont utilisables : les graines, les feuilles, les tiges, les pétioles comme les racines.
Naturelle ou en produits transformés, l'angélique aide à digérer. Elle est apaisante, anti-stress et aide à dormir.
Et agrémente les plats salés et sucrés. Indispensable angélique !
Retour haut de page