Vallées des Saveurs (Wallonie) >

Chevetogne : un parc à l'écoute des enfants

Version mobile
English Néerlandais

Chevetogne : un parc à l'écoute des enfants

Le parc de Chevetogne appartient depuis plus de 30 ans à la Province de Namur. Il s'étend sur plus de 550 hectares. Un lieu idéal pour venir en famille.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Nous sommes à Chevetogne, devant l'entrée du domaine.
Le parc de Chevetogne appartient depuis plus de 30 ans à la Province de Namur. Il s'étend sur plus de 550 hectares. Un lieu idéal pour venir en famille.
Mais avant d'être ouvert au grand public, Chevetogne est réservé à quelques privilégiés.
C'est le propre des vieux domaines bourgeois du 19ème siècle.
Bruno Belvaux, directeur du domaine de Chevetogne
En 1870, il est créé par une famille aristocratique. puis il est racheté par la bourgeoisie. La bourgeoisie coloniale puisque c'est la propriété du numéro 2 de l'Union Minière, donc des propriétaires de cuivre au Katanga. Et puis à la mort du dernier propriétaire, ça passe dans le domaine public. C'est un vieux domaine qui a suivi l'évolution politico sociale de notre pays.
Aujourd'hui, Chevetogne est d'abord un paradis pour enfant, très différent des autres parcs. Sur un circuit de jardins thématiques, 10 plaines de jeux spectaculaires ont été conçues selon une scénographie originale: les cabanes perchées dans les arbres laissent place au château avec des douves transformées en bac à sable, puis au toboggan en colimaçon. Ces jeux sont construits en bois comme à l'époque où le plastique et les jeux vidéos n'existaient pas ...
On est allé vers " les éternels de l'enfance ". Les éternels de l'enfance c'est un toboggan, c'est nourrir des carpes, des oiseaux, des oies, des canards, c'est faire un tour de poney, regarder un spectacle de guignol, ou visiter un musée, c'est s'émerveiller des têtes de Jivago ou d'une sirène dans un bocal.
Un peu comme dans le monde de Martine. Vous vous souvenez de Martine à la plage, Martine en vacances ? La plus célèbre des petites filles de la bande dessinée a inspiré les créateurs de ce parc. Notamment, avec l'album sorti en 1966 : Martine au Parc. L'héroïne est bien présente ici. Il y a même le sentier Martine. Touchés par cet hommage, en 2003, Marcel Marlier et Gilbert Delahaye dessinateur et auteur de Martine, planteront ici le décor d'une de leurs aventures, au domaine de Chevetogne avec Martine et l'Arche de Noé.
Au fait, vous savez que Martine change parfois de prénom dans certains pays ? Aux Etats Unis, elle s'appelle Debbie. Au Pays Bas : Tiny. Et dans la
version arabe publiée au Liban, Martine devient Touline.
Et si vous avez passé l'âge de jouer, vous pourrez profiter des jardins. De l'esplanade aux étangs, il y en a dix. Ils évoquent chacun un thème différent. Un jardin japonais, un jardin à la française, un jardin médicinal. Vous trouverez aussi sur votre chemin un espace de ronces et un peu plus loin le jardin de Noé, un vrai clin d'oeil à la biodiversité.
Regardez maintenant vers le parc en levant la tête. Vous voyez cette grande éolienne ?
Bruit du vent
Elle est installée en 2008. A plus de 75 mètres de haut, ses 800 kilowatts permettent d'alimenter en électricité une partie du domaine. Mais il y a aussi les 2000 m2 de panneaux thermiques qui chauffent la piscine du parc et les 1000 m2 de cellules photovoltaïques qui éclairent les allées.
Chevetogne est donc vraiment un espace " vert ".
Découvrons maintenant un autre endroit dédié à la musique et au chant : le kiosque à musique de Ciney.
Merci de continuer votre visite, A bientôt !
Retour haut de page