Chefs d'oeuvre de la peinture paysagère sur la Côte d’Azur >

Couple au-dessus de Saint-Paul-de-Vence

Version mobile

Couple au-dessus de Saint-Paul-de-Vence

Marc Chagall, Couple au-dessus de Saint-Paul-de-Vence, 1970-1971, collection particulière

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Même si un projet de décor pour la chapelle de Vence n'aboutit pas, la peinture des dernières années prend une ampleur monumentale et décorative exceptionnelle. La pratique de l'art du vitrail encourage d'ailleurs dans l'art de Chagall les couleurs vives et la transparence. Dans les années 1970, date à laquelle il réalise Couple au-dessus de Saint-Paul-de-Vence, Chagall vit dans cette ville depuis 1949. Ce couple flottant au-dessus des toits et des remparts possède donc une donnée autobiographique très forte. Les figures de couple flottant dans les airs apparaissent dès 1917 : il se portraiture avec sa femme au-dessus de sa ville, en Russie : Vitebsk. On peut donc supposer que ce sujet récurrent dans son oeuvre symbolise le couple de manière générale mais aussi de manière intime, sa propre conception de l'amour. L'oeuvre de Chagall s'inspire de nombreuses sources, du folklore russe aux écrits bibliques, mais porte avant tout au rêve. Elle fut qualifiée à ce titre de surréaliste, même si le peintre demeure toute sa vie d'une totale indépendance. C'est pourquoi un cheval regardant le soleil, ou un bouquet de dimensions monumentales ne choquent pas plus dans sa peinture que lorsqu'ils apparaissent dans les songes. Tout, dans son oeuvre, est onirique : la disproportion des figures et du bouquet par rapport à la ville, la légèreté de la matière, fluide comme de l'aquarelle, les couleurs irréelles. Le dessin léger, en couleur, définit à peine des formes simples et primitives comme un dessin d'enfant. Les corps eux-mêmes paraissent ne pas avoir de substance et flottent dans l'éther comme au paradis. Un véritable enchantement !
Retour haut de page