Chefs d'oeuvre de la peinture paysagère dans les Alpes >

La Grave - La Meije

Version mobile

La Grave - La Meije

Victor Cassien, La Grave - La Meije

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Victor Cassien est un dessinateur et illustrateur de l'époque romantique, célèbre dans la région du Dauphiné pour les nombreux ouvrages qu'il réalise. Il illustre en particulier L'Album du Dauphiné, entre 1835 et 1839. Ces dessins traduits en lithographies sont suffisamment populaires aujourd'hui encore pour illustrer les pages de l'Encyclopédie Larousse, y compris sur internet. Dans cette gravure, la Meije est parfaitement décrite : montagne de l'Oisan composée de trois sommets, elle constitue cette aiguille du midi, comme l'indique le mot " meijo " en provençal. Tournée vers le sud, elle surplombe le petit village de la Grave, dans une composition grandiose et tout à fait romantique. Car le dessinateur tire de ce site tous les accents du romantisme. Les sommets de la montagne dominent de toute leur hauteur un petit village minuscule. Découpant les nuages autour des aiguilles, l'artiste accentue la dimension verticale de cette nature menaçante. À cela répondent les toits et les clochers de la Grave, sur un mode mineur, et comme un défi lancé aux pentes naturelles. La situation en contrebas du spectateur, l'effet de clair-obscur au premier plan, accentuent encore l'effet de distance. Seules, trois petites silhouettes au départ du chemin humanisent la scène. Mais leur taille, bien supérieure à celle des maisons du village, contribuent à repousser clocher et sommets dans les lointains. Un effet d'estompe dans les arrière-plans, remarquable dans la technique de la gravure, perfectionne cette perspective atmosphérique. Un vrai travail d'orfèvre à l'époque romantique !
Retour haut de page