Chauvigny >

Chauvigny, un carrefour historique

Version mobile

Chauvigny, un carrefour historique

Tout commence ici.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Bienvenue à Chauvigny, la ville fait partie des plus beaux détours de France, faites-nous confiance, au fil de la balade, vous allez découvrir pourquoi.
La ville se situe à la croisée des axes Nord Sud définis par la Vienne et Est-Ouest par la route.

" Chauvigny occupe une place stratégique depuis au moins l'époque romaine puisque la voie reliant Poitiers à Bourges s'est développée à Saint-Pierre-les-Eglises qui est à 1 km de l'agglomération actuelle. "
Isabelle Bertrand, directrice des musées de Chauvigny.
" Ensuite au moyen-âge, Chauvigny est la dernière place à fortifier avant l'arrivée sur Poitiers quand on cheminait depuis l'Est. La fortification de l'endroit sur l'éperon rocheux en bordure de rivière était capitale pour protéger l'arrivée sur Poitiers.
Est-ce que Chauvigny conserve cette position de choix dans l'histoire ?
Cette situation stratégique se confirme après le moyen-âge et notamment au 19e siècle avec cette fois-ci le développement du commerce plus intensément, avec les foires et les marchés qui marquent la place économique de la cité. Aujourd'hui ce marché est au moins une fois par semaine rayonnant. Il attire des gens de l'est, de Poitiers aussi.
Cela confirme la position de Chauvigny sur un axe de déplacements mais aussi économique ".
En face de nous l'hôtel de ville, édifié au cours du 19ème siècle, avec la pierre de Chauvigny, provenant des carrières de la commune.
" Il occupe l'emplacement de l'ancienne église paroissiale de Chauvigny, l'église Saint-Léger, dont on voit encore quelques vestiges si on contourne l'hôtel de ville. "
Au-dessus de l'horloge, c'est le blason de la ville ?
" Ce blason est celui des barons de Châteauroux qui sont seigneurs de Chauvigny parce que l'une d'entre eux a épousé André 1er, seigneur de Chauvigny. "
On reparlera d'André 1er dans l'étape consacrée au Château d'Harcourt, mais avant ça nous avons rendez-vous avec trois rois.
Retour haut de page