Châtellerault, ancienne ville royale >

Boulevard Blossac

Version mobile
English

Boulevard Blossac

Nous sommes sur le boulevard Blossac. Vous pouvez vous installer entre les jets d'eau et le kiosque à musique.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Nous sommes sur le boulevard Blossac. Vous pouvez vous installer entre les jets d'eau et le kiosque à musique.
C'est l'une des promenades préférées des Châtelleraudais. Percée à la fin du 18ème siècle, très vite c'est LE rendez-vous de la bourgeoisie. Imaginez. Nous sommes dans les années 1900.
Voix de jeune homme rêveur - bourgeois
J'aime m'attabler à l'un des cafés de Blossac et contempler à toute heure le spectacle de la rue. L'après-midi, ce sont les bonnes avec les enfants ; l'orchestre accompagne les rires des petits depuis le kiosque à musique. Plus tard, les femmes qui montrent leur toilette au bras de leur mari ou de leur galant. Et les soirs de théâtre, c'est un véritable défilé !
Et oui. Sur le côté droit de la mairie où flotte le drapeau français. Un charmant petit théâtre à l'italienne a longtemps animé la vie nocturne de Châtellerault. Il se cache derrière l'inscription " salle de la Redoute ".
Il a été aménagé dans une ancienne chapelle. Jean-Pierre Duffourc-Bazin travaille dans le spectacle vivant et se souvient de l'importance de cette salle, il y a encore quelques décennies.
C'était vraiment le lieu privilégié du divertissement châtelleraudais, d'autant qu'il accueillait des manifestations nombreuses : des troupes qui faisaient des tournées nationales, des artistes de renom et jusque dans la dernière partie du 20ème siècle, il y a eu une animation considérable qui a été générée par le théâtre et qui faisait qu'on se rassemblait sur les promenades.
Outre de nombreux cafés et le théâtre, on trouvait aussi sur le boulevard Blossac, la mairie, (pause) et l'église Saint-Jean-Baptiste toujours visible.
Au 19ème siècle, tous les pouvoirs sont donc rassemblés, sur cet axe typiquement haussmannien, large et aéré, qui suit l'alignement des anciens remparts.
La promenade est conçue le long d'une perspective qui accompagne le regard au delà du kiosque à musique, jusqu'au square Gambetta, situé à l'autre bout.
Elle est bordée de beaux bâtiments qui datent pour la plupart du 19ème.
Avez-vous remarqué leur extrême blancheur ?
Une luminosité qu'on doit au tuffeau. Cette pierre blanche de la Vallée de la Loire a été utilisée pour bâtir une bonne partie des édifices classiques de la ville, et lui donne cette lumière incomparable.
----------------------------cloche fin des cours -----------------------
Aujourd'hui encore, vous croiserez de nombreux écoliers sur cette esplanade. Et ça ne date pas d'hier, raconte Jean-Pierre Duffourc-Bazin qui aime se présenter comme un vieux Châtelleraudais.
A l'extrémité du boulevard Blossac, vous aviez le collège qui a été lycée, à une certaine époque et d'où les scolaires se dispersaient en quelques sortes sur le boulevard Blossac, à la sortie des cours. Et d'ailleurs, je me souviens de l'époque de mon adolescence où effectivement on se promenait et on appelait ça " faire le plan " et donc, on devisait, comme ça, en allant d'une extrémité à l'autre et en faisant 5 ou 6 fois ce petit manège.
" Faire le plan " ? Bonne idée. A toute époque et quels que soient les promeneurs, le boulevard Blossac est toujours un lieu agréable pour la flânerie.
Merci de continuer votre visite. A bientôt
Retour haut de page