Perrette et le renard à Chateau Thierry >

Panorama de la vallée de la Marne et son champagne

Version mobile
English Néerlandais

Panorama de la vallée de la Marne et son champagne

Admire un peu ce panorama sur la vallée de la Marne.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Admire un peu ce panorama sur la vallée de la Marne.
Je suis un homme de champagne, écrivait notre maître dans une de ses lettres. Et en vérité sous nos zzyeux voilà, des raisins ni trop verts ni bons pour les goujats.
Renard tu t'emballes... moqueuse Tu n'aurais pas un peu forcé sur la coupette?
content de lui Non Perrette. C'est cette vue qui m'enivre.
En effet! La ville, la Marne et ses coteaux viticoles à nos pieds.
On cultive le vin ici depuis les gallo-romains. Les vignobles passent ensuite aux mains des moines. La tradition était de faire des vins dits " tranquilles ". Sans bulles quoi.
Un travail de fourmi. Ils ne chantaient pas tout l'été les moines.
hoquet Ouep. Et ce n'est que fin 17ème, avec le célèbre Dom Pérignon, que le champagne fait son apparition. Il découvre que si on le met tout de suite en bouteille, le vin d'ici se met à pétiller naturellement.
Et c'est le début de la grande aventure du champagne, avec au 19ème, la naissance des grandes maisons.
Elle va se taire cette Madame je sais tout.
Contient son énervement Traditionnellement le champagne est l'assemblage de trois variétés de raisin, les cépages que sont : le pinot noir, le pinot meunier et le chardonnay. Ici, c'est le pinot meunier qui domine. Ses feuilles sont un peu blanches. Comme légèrement farinées. D'où... meunier.
Contrairement au pinot noir et chardonnay qui ont des feuilles bien vertes.
Même en vigne tu t'y connais toi...
repart à l'attaque oe en rafale Et sais- tu que 10% de l'appellation d'origine contrôlée, l'AOC Champagne, est produite dans l'Aisne? Que les vins y sont divers, variés...
sensuelle...Et particulièrement appréciés pour leur grande souplesse, leur fruité et leur séduisant bouquet
Mmm. Trop savante mais craquante. Je la croquerais bien illico. Mais restons pro, c'est son pot qu'il nous faut.
Bien en route pour notre dernière étape au château. On pousse juqu'à la tour du Roye.
Je peux t'aider à porter ton lait tu sais si tu veux.
Méprisante C'est ça. Aide toi, le ciel t'aidera.
Je l'aurai.
Retour haut de page