Château de la Hunaudaye >

Château de la Hunaudaye

Version mobile

Château de la Hunaudaye

Le château fort de la Hunaudaye possède une position géographique assez curieuse...

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Voix 1 : Le château fort de la Hunaudaye possède une position géographique assez curieuse.
Il est situé dans un marécage et est perdu en pleine campagne. C'est tout le contraire des châteaux construits sur des collines et qu'on voit de loin. Dans ce creux, on se demande bien comment les soldats pouvaient surveiller les alentours. Et puis, qu'est ce que ce château défendait au milieu de tous ces champs ?
Voix 2 : Au 13è siècle, quand Olivier Tournemine décide de construire son château fort ici, la situation est bien différente. A l'époque, l'Arguenon, la rivière qui coule près d'ici, marquait la frontière entre le Comté de Penthièvre et la Vicomté du Poudouvre et leurs seigneurs étaient en conflit. Il fallait donc surveiller la rivière.
Voix 1 : Mais dans ce cas, pourquoi ne l'a-t-il pas construit au bord de l'Arguenon ?
Et bien ici, Olivier a trouvé une meilleure situation. A cet endroit des bâtiments existaient déjà et il a pu les réutiliser. Il y avait aussi une route. Pas celle que l'on emprunte aujourd'hui, mais le chemin qui passe aujourd'hui à travers champ. C'est une ancienne voie gallo romaine encore utilisée au Moyen Age.
Voix 1 : C'est comme si une autoroute passait aujourd'hui au pied du château ?

C'est à peu près ça, c'était un axe important pour les voyageurs et le transport des marchandises.
Et puis, ici nous sommes plus près de la forêt de la Hunaudaye qui appartenait au château. Imaginez : elle s'étendait alors à 15 kilomètres vers le sud ! On disait qu'elle servait de refuge aux brigands et que les seigneurs Tournemine n'étaient pas les derniers à dépouiller les voyageurs égarés. La légende raconte qu'Anne de Bretagne en personne se serait fait attaquer ! En tout cas, la mauvaise réputation des Tournemine semble avoir traversée les siècles. Les anciens du village racontent encore qu'il ne faisait pas bon traîner au château la nuit.
Extrait : 40s " peur autour du château "
Voix 2 : Aujourd'hui, le château n'a plus rien de d'effrayant. Ses douves en eau bordées de chênes et de châtaigniers lui donnent plutôt un caractère bucolique et romantique.
Voix 2 : Il y a 50 ans, c'était déjà le rendez vous des amoureux !
Extrait : 45s " les amourettes et rencontres "
Et comme tout lieu chargé d'histoire, il se dégage de ces ruines une certaine aura et on ne peut que se laisser à rêver à sa splendeur passée. En effet, le temps a fait son oeuvre et de nombreux bâtiments ont disparus.
Mais si aujourd'hui le château semble en ruine, ceci n'est pas vraiment exact. L'intérieur a été récemment restauré et réserve de belles surprises. En passant le pont-levis, vous pouvez explorer les moindres recoins. La balade sur les anciens chemins de ronde offre aussi de jolis points de vue et certains aménagements sont vraiment spectaculaires.
Retour haut de page