Cours et jardins du château de Fontainebleau >

Cour de la Fontaine

Version mobile
Espagnol English Japonais

Cour de la Fontaine

Cour de la Fontaine : pierre de taille et ardoise

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Cette cour de la Fontaine, bordée sur trois côtés par des bâtiments de styles différents, doit son harmonie à la beauté de ses proportions et à l'unité des matériaux utilisés : la pierre de taille et l'ardoise.
Son nom vient de la fontaine alimentée par une source d'eau pure, . La statue d'Ulysse qui l'orne aujourd'hui date de 1824.
Remarquez la galerie en terrasse de l'aile du fond, construite sous François 1er. Son ordonnance à doubles pilastres encadre des niches surmontées du " H " couronné, monogramme du roi Henri IV.
L'aile de droite est construite vers 1565 par le Primatice, à la demande de la belle-fille de François 1er, Catherine de Médicis. En utilisant la pierre de taille et en prenant le parti d'une ordonnance rigoureuse, il introduit une véritable révolution architecturale au château.
Sa belle façade et son escalier à double rampe " à l'italienne " étaient ornées dans toutes les niches par des sculptures. En 1540 en effet, François 1er, qui rêve de Fontainebleau comme d'une " nouvelle Rome " , envoie le Primatice en Italie. Là-bas, il achète 125 sculptures et réalise aussi des moulages qui seront fondus à Fontainebleau. >
? gauche, l'aile se termine, du côté de l'étang, par un gros pavillon, construit sous Louis XV.
Les deux chiens de Fô, Elle y exposait des souvenirs de la campagne chinoise et des cadeaux des ambassadeurs de Siam venus à Fontainebleau en 1861.
>
A présent, le passage qui s'ouvre entre les deux escaliers vous mène à la " Porte dorée ", notre prochaine étape. Cependant, si vous n'avez pas pu visiter le Jardin anglais, je vous conseille d'écouter, avant de vous y rendre, le commentaire n? 7 sur l'Etang des Carpes.
Retour haut de page