Chartres et ses personnages illustres >

L'évêque Fulbert

Version mobile
English

L'évêque Fulbert

Homme de science aussi : il a enseigné à la très célèbre école de Chartres. Cet homme savait tout, il savait même construire des cathédrales.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
L'évêque Fulbert et la construction de la cathédrale.
A Chartres, la cathédrale se voit de très loin. Elevée sur un promontoire, une butte naturelle elle surplombe l'Eure sur un à-pic de trente mètres.
A son sommet, ses deux flèches dominent la ville depuis des siècles.
L'édifice actuel date du 13 ème siècle mais le père de la cathédrale, c'est Fulbert, l'évêque de Chartres au 11 ème siècle. Un homme exceptionnel : médecin, écrivain, gestionnaire et homme d'église bien sur.
Homme de science aussi : il a enseigné à la très célèbre école de Chartres. La grammaire, l'arithmétique, la musique, l'astronomie...
Cet homme savait tout... Il savait même construire des cathédrales.
Nous sommes dans la nuit du 7 au 8 novembre 1020.
Un terrible incendie ravage la totalité de la cathédrale carolingienne de Chartres. Sur les ruines, Fulbert décide d'en faire bâtir une nouvelle. Une cathédrale romane.
L'évêque s'investit beaucoup sur ce chantier titanesque.
Il en rêve même la nuit et espère que les voutes de la crypte soient terminées pour l'hiver.
En moins de 4 ans, tout est terminé. C'est un exploit. Et c'est aussi grâce à l'aide du roi de France, du comte de Chartres, du duc de Normandie et du roi d'Angleterre. Ils ont payé chacun une partie des travaux. Mais en 1194, la basilique de Fulbert est détruite par un nouvel incendie. Il faut une nouvelle fois la reconstruire. Seules la crypte et la façade ouest seront épargnées.
La cathédrale de Chartres que l'on visite aujourd'hui est donc du 13 ème siècle. Mais l'oeuvre de Fulbert est encore présente.
Oui et la crypte est l'une des plus longues que l'époque romane ait connue.
Aujourd'hui, la cathédrale de Chartres reste un édifice exceptionnel.
" Tous disent que c'est un lieu d'exception, tous disent que c'est un lieu qui élève, qui grandit, qui enrichit "
Gilles Fresson , est l'adjoint du recteur de la cathédrale :
"On a des gens qui nous disent : je ne suis pas reparti comme quand j'étais arrivé. Il se passe ici quelque chose qu'il n'y a pas ailleurs. Beaucoup d'émotion quand on franchit le seuil. On appréhende un volume, une luminosité, on sent tout de suite qu'on est dans un lieu d'exception. "
A l'extérieur, la cathédrale de Chartres est également hors du commun. Entre autre, c'est la seule au monde à avoir 9 portes monumentales. Une invitation supplémentaire pour les fidèles à aller vers Dieu.
Retour haut de page